Le mutisme dans le cinéma parlant : généalogie d'images de l'autre

par Song-Yong Sing

Thèse de doctorat en Arts du spectacle. Cinéma

Sous la direction de Laurence Schifano.

Soutenue en 2006

à Paris 10 .


  • Résumé

    L'irruption du parlant est généralement présentée comme une rupture théorique et technique fondamentale dans l'histoire du cinéma. À travers la question du mutisme dans le cinéma parlant notre thèse cherche au contraire à faire voir quelles préoccupations et quels courants profonds et continus enrichissent le domaine du sonore au cinéma depuis ses origines. L'avancée théorique des recherches françaises permet de mettre en regard et de relier la pensée de Béla Balázs et celle de Michel Chion à propos d'une poétique cinématographique du silence. Dans une perspective diachronique, en remontant de figures emblématiques du muet comme Harpo et Mabuse aux corps mutiques de personnages modernes comme l'Elisabet Vogler (Persona, 1966) ou le Xiao-Kang de La Rivière (1997), l'étude vise à différencier et relier deux mutismes filmiques ; le premier, conscient et volontaire, doté de fonctions narratives variées à l'époque du muet, permet de dégager une forme première de l'altérité ; le second type de corps mutique, à l'époque du parlant, permet d'esquisser à partir d'un nombre restreint de films-phares, une typologie de l'altérité entre étrangeté (Persona), exil (Chronique d'une disparition et Intervention divine d'Elia Suleiman), résistance (L'Île nue de Kanedo Shindo, Libera me d'Alain Cavalier), marginalité (La Rivière, The Hole de Tsai Ming-liang). . . La thèse a donc pour ambition d'être à la fois une archéologie de la modernité et une généalogie des incarnations filmiques de l'altérité.

  • Titre traduit

    Mutism in talking pictures : genealogy of images of the other


  • Résumé

    The irruption of talking pictures is generally presented as a fundamental theoretical and technical break in the history of cinema. Through the question of silence in talking pictures, our thesis aims, on the contrary, to show which preoccupations and which profound and continuous trends enrich the domain of sound in cinema since its origins. The theoretical advances of French research allow us to compare and link the thought of Béla Balázs and that of Michel Chion on the cinematic poetics of silence. In a diachronic perspective, going back to emblematic figures of silent film like Harpo and Mabuse, to silent bodies of modern characters such as Elisabet Vogler (Persona, 1966) or Xiao-Kang of The River (1997), the study aims to differentiate and link two filmic mutisms ; the first, conscious and voluntary, endowed with various narrative functions at the time of silent film, allows a first form of otherness to be drawn ; the second type of body of mutism, at the time of talking pictures, is exemplified through a select number of landmark films, allowing a typology of otherness to be defined between strangeness (Persona), exile (Chronicle of a Disappearance and Divine Intervention by Elia Suleiman), resistance (The Island by Kanedo Shindo, Libera me by Alain Cavalier), marginality (The River, The Hole by Tsai Ming-liang). . . The goal of the dissertation is therefore to be both an archeology of modernity and a genealogy of cinematic incarnations of otherness.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (399 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 366-387. Index. Filmographie

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Ouest Nanterre La Défense. Service commun de la documentation.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : T 06 PA10-24
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.