Le parcours matrimonial des femmes à Dakar : subir le mariage, s'approprier le divorce

par Fatou Binetou Dial

Thèse de doctorat en Sociologie

Sous la direction de Martine Segalen.

Soutenue en 2006

à Paris 10 .


  • Résumé

    Au Sénégal, l'union matrimoniale cesse de plus en plus nettement d'être un échange entre les groupes sociaux pour devenir une alliance entre individus. Cette désaffection relative des normes traditionnelles qui régissaient auparavant la plupart des mariages est souvent considérée comme un des facteurs de la croissance de l'instabilité matrimoniale. Le divorce est de plus en plus banalisé, il est même courant et ordinaire dans une société imprégnée de tradition où le mariage reste le mode d'union privilégié. Cependant malgré sa fréquence en milieu urbain, le divorce reste pourtant socialement stigmatisé. Le divorce au Sénégal se caractérise par une assez grande diversité de modalités, héritage des traditions ou de la religion, avec notamment la pratique de la répudiation et les formes qu'elle conserve aujourd'hui. Cette dernière, interdite en principe par la loi depuis 1972, est encore d'autant plus courante que le mariage continue à se pratiquer, pour certains couples, sous ses modalités uniquement coutumières et religieuses. Son enregistrement pose donc les problèmes rencontrés lors de celui du mariage : il existe un cloisonnement entre les registres de l'état civil et celui des mosquées, ces dernières ne faisant pas parvenir leurs informations à la mairie. Cette thèse repose sur trois axes. Le premier tente d'expliquer un paradoxe : dans une société où le mariage est incontournable, le divorce est répandu. Le deuxième conduit à la critique d'une idée préconçue : les femmes divorcées s'appauvrissent. Le troisième vise à mieux comprendre la complexité des parcours matrimoniaux des femmes à Dakar, en particulier la triade mariage, divorce et remariage.

  • Titre traduit

    Women's matrimonial routes in Dakar : accepting marriage, making divorce one's own


  • Résumé

    Marriage in Senegal is becoming less and less an exchange between social groups to be an individual-based alliance, which is partly why marriage has become instable. Though the latter is still the commonest mode of union in a society still keen on tradition, divorce is rife, especially in the towns and occurs in different ways due to tradition or religion. Repudiation for instance, though banned by a 1972 law, is rampant, marriages being mostly contracted on a customary or religions basis and not recorded as there is no dialogue between mosques and municipalies. Studying marriage and divorce in Dakar enables to sec the place of women and to reconsider gender relations within the society, as marriage can only be scrutinised from a gender-centred perspective. This brings to light women's plight in wedlock seen as a rite of passage, but also the chance they have to 'readjust' their lives affectively and sexually as men do through polygamy. The dissertation comprises three points: the paradox between still-valued marriage and high divorce rates ; the set idea that divorced women become get poorer ; and the complex links between marriage, divorce and re-marriage in Dakar.

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2008 par Ed. Karthala à Paris et par Crepos à Dakar

Mariage et divorce à Dakar : itinéraires féminins


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (421 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 309-322

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Paris Nanterre. Service commun de la documentation.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : T 06 PA10-14 (1-2)
  • Bibliothèque : Campus Condorcet (Aubervilliers). Grand Equipement Documentaire.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : H2 DIAL 2006/1
  • Bibliothèque : Campus Condorcet (Aubervilliers). Grand Equipement Documentaire.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : H2 DIAL 2006/2
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2008 par Ed. Karthala et par Crepos à Paris

Informations

  • Sous le titre : Mariage et divorce à Dakar : itinéraires féminins
  • Dans la collection : Hommes et sociétés
  • Détails : 1 vol. (200 p.)
  • ISBN : 978-2-84586-960-8
  • Annexes : Bibliogr. p. [183]-197. Notes bibliogr.
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.