Etude technologique des industries lithiques taillées du nord de Minas Gerais, Brésil, depuis le passage Pléistocène/Holocène jusqu'au contact - XVIIIe siècle

par Maria Jacqueline Rodet

Thèse de doctorat en Préhistoire

Sous la direction de Danièle Lavallée et de Jacques Pelegrin.

Soutenue en 2006

à Paris 10 .


  • Résumé

    Resituée dans le contexte de l'archéologie brésilienne, l'étude des industries taillées du bassin du Peruaçu, depuis le passage Pleistocène/Holocène jusqu'au contact avec les néobrésiliens, fournit des informations, d'ordre local ou plus général, qui concernent les groupes humains qui ont vécu dans le nord de Minas Gerais, Brésil pendant cette longue période. Ces informations concernent autant les connaissances et l'emploi des techniques, les méthodes et les intentions du débitage, que certains aspects de leur comportement dans un milieu diversifié. Dans cette étude, ont été identifiés divers facteurs qui ont pu exercer une influence sur les industries lithiques du bassin : 1) la géologie et la géomorphologie, qui imposent la distribution de la matière première lithique, guidant la perception du territoire par l'archéologue ; 2) la connaissance de techniques qui illustrent à certaines périodes un savoir-faire plus élaboré ; 3) les méthodes employées pour atteindre les objectifs technologiques manifestés ; 4) l'utilisation des objets définie par les examens tracéologiques. L'objectif fondamental de cette thèse était de définir les industries lithiques du nord de Minas Gerais et de les intégrer dans le contexte préhistorique du moyen Sâo Francisco. Il s'agit en général d'industries peu élaborées, principalement des outils unifaciaux, en utilisant presque tous les types de matière première disponibles. Parmi les résultats, l'intention de la production lithique a été clairement dégagée pour certaines périodes : les grandes lignes des intentions, "débitage/support outil" d'une partie des objets. Des techniques (percussion tendre et pression) et composantes de production (chaînes opératoires) ont pu être clairement identifiées dans la région d'étude. Ainsi, l'un des intérêts majeurs de cette recherche est d'avoir pu caractériser certains ensembles lithiques et de les replacer comme marqueurs chrono-culturels.

  • Titre traduit

    Technological study of the knapped lithic industries of Northern Minas Gerais, Brazil, since the Pleistocene/Holocene limit to the contact - XVIIIth Century


  • Résumé

    In the context of the Brazilian archaeology, the study of the knapped lithic industries of the Peruaçu Basin, since the Pleistocene/Holocene limit to the contact with the neo-brazilians, furnishes informations of local or general order on the human groups who lived in Northern Minas Gerais, during this long period. These informations concern as much the knowledge and the employment of the techniques, the methods and the 'débitage' finality, as peculiar aspects of their behaviour in a diversified environment. In this study, were identified various factors able to exercise an influence on the lithic industries of the basin: 1) the geology and the geomorphology assess the distribution of the lithic raw material, conducting the perception of the space by the archaeologist; 2) the knowledge of technics illustrates a greater ability during specific periods; 3) the employed methods to reach the technological objectives; 4) the use of the objects identified by the study of marks. The first book results in a suggestion of the evolution of the lithic industry of Northern Minas Gerais. The second book develops the catalogue of the sites. The basic objective of ibis thesis was to define the lithic industries of Northern Minas Gerais and to integrate them in the prehistoric context of the middle Sâo Francisco river. They are usually poorly elaborated industries, mainly unifacial tools, using almost ail the available raw material. Among the results, the finality of the lithic producing was clearly identified for determined periods: the main lines of the finality, "débitage/blank/tool" of a part of the objects. Techniques (sort percussion and pressure) and stages of production (operative sequences) clearly could be identified in the study region. Thus, one of the major interests of ibis research is to have been able to characterized various lithic sets and to identify them as chrono-cultural markers.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (516 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 483-500

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Ouest Nanterre La Défense. Service commun de la documentation.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : T 06 PA10-9

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Médiathèque du musée du quai Branly - Jacques Chirac.
  • PEB soumis à condition
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.