La méthode archéologique de Michel Foucault : le statut du sujet

par Takashi Abe

Thèse de doctorat en Philosophie

Sous la direction de Didier Deleule.

Soutenue en 2006

à Paris 10 .


  • Résumé

    Dans cette étude, nous avons examiné chronologiquement les textes de Foucault pour dégager le processus d'élaboration de la méthode archéologique, et un des thèmes centraux de sa recherche : le sujet. Chez Foucault, le sujet est une notion-opératoire, autour de laquelle le philosophe cristallise ses recherches. Durant les années 1960, Foucault critique, parallèlement à l'élaboration de l'archéologie, la fonction épistémique du sujet comme fondement des "sciences humaines". À la fin des années 60, en opérant un changement radical de la méthode archéologique, il découvre un nouvel objet de recherche : le discours. Dans le sillage de cette modification, la nouvelle recherche vise à réexaminer le statut du sujet. La notion de "subjectivation" est alors introduite pour analyser la dimension dynamique au sein des jeux du pouvoir. Enfin, en étudiant le processus de subjectivation, Foucault découvre la dimension de l'éthique.

  • Titre traduit

    ˜The œarchaeological method of Michel Foucault : status of the subject


  • Résumé

    In this study, the works of Foucault were chronologically examined. Analysis was made on the development of his philosophical method known as archaeology, and on its dominant topic : the subject. Foucault treated the concept of subject as an operational concept, through which his research was realized. Through the 1960s, in parallel with the development of archaeology, he criticized the epistemic function of the subject, which was the very basis of Human Sciences. At the end of the 1960s, through a radical reconstruction of the archaeological method, he discovered a new object of research the discourse. On the basis of such methodological change, the new research examined the status of the subject differently. The concept of "subjectification" was introduced in order to describe a dynamic process interrelated with the function of power, in which subjectivity is formed. This process of subjectification further introduced the dimension of ethics.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (255 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 242-255

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Ouest Nanterre La Défense. Service commun de la documentation.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : T 06 PA10-6
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.