Méthodes numériques de couplage pour la vibroacoustique instationnaire : éléments finis spectraux d'ordre élevé et potentiels retardés

par Pascal Grob

Thèse de doctorat en Mathématiques appliquées

Sous la direction de Gary Chalom Cohen.

Soutenue en 2006

à Paris 9 .


  • Résumé

    Dans cette thèse, nous développons deux méthodes numériques, robustes et performantes, pour simuler numériquement des phénomèmes vibroacoustiques en régime transitoire. La première méthode consiste à coupler des éléments finis mixtes spectraux d'ordre élevé en utilisant le principe de consensation de masse. L'adaptation de l'ordre d'approximation à chaque milieu permet de construire une méthode non conforme, performante, et facile à mettre en oeuvre. Nous proposons une analyse d'erreur détaillée ainsi que plusieurs résultats numériques convaincants. La seconde méthode utilise des formules de représentations intégrales temporelles pour la modélisation de la artie acoustique du problème de couplage. Numériquement, il convient alors de coupler une méthode volumique temporelle (éléments finis en espace/différences finies en temps) avec une méthode d'éléments finis de frontière espace-temps. On s'attarde essentiellement sur la stabilité en temps des schémas de couplage

  • Titre traduit

    Coupling numerical methods for vibroacoustics in the time domain : Higher order spectral finite element and retarded potentials


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (190 p.)
  • Annexes : bibliogr. 146 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris-Dauphine (Paris). Service commun de la documentation.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.