La genèse de la recherche en comptabilité de responsabilité sociale : un essai de contribution à la compréhension des collèges invisibles.

par Moustapha Camara

Thèse de doctorat en Sciences de gestion

Sous la direction de Yvon Pesqueux.

Soutenue en 2006

à l'Université Paris-Dauphine .


  • Résumé

    La structure sociale basée sur la communication est démontrée aux frontières d’un domaine actif de la science connu sous le nom de comptabilité sociale. Pour mieux comprendre les hauts niveaux de communication et d’organisation, les processus ayant lieu dans les « réseaux flous » ont été examinés. En utilisant la relation spéciale donnée par la citation d’un article par un autre dans le corps de son texte pour lier chaque article scientifique à tous les autres qui lui sont associés, une représentation sommaire du réseau total mondial d’articles scientifiques est obtenue. Chaque groupe de nouveaux articles se trouve ainsi étroitement relié à une petite portion sélective de la littérature scientifique existante, mais plutôt faiblement et aléatoirement connecté à une portion plus importante de cette même littérature. Cette petite portion sélective assimilée au front de recherche scientifique repose sur les articles récents. Pour investiguer sa nature, la méthode des co-citations est utilisée pour délimiter les frontières de la littérature scientifique actuelle. Cette infrastructure est supposée nous renseigner sur les spécialités scientifiques, les schémas de communication et d’organisation qui sous-tendent les progrès et les changements de direction majeurs en science. Les plus hauts niveaux de communication et d’organisation sont atteints par les groupes dans un processus de réorganisation conceptuelle majeure de leur discipline. Deux des groupes identifiés (les perspectives théoriques radicales germanique et française) exhibent ces caractéristiques. Les membres de ces deux groupes semblent engagés dans un processus de renversement ou de révision majeure de la théorie et de la méthodologie du courant dominant à l’intérieur de la comptabilité.

  • Titre traduit

    ˜A œgenealogical study of social responsibility accounting research : an essay on the understanding of the invisible colleges


  • Résumé

    At the frontiers of an active area of science known as social accounting, social structure based upon communication is demonstrated. As a background for understanding high degrees of communication and organization, the processes entailed in the “loose” networks are examined. The nature of the total world network of scientific papers is described in the broadest outline by trying to picture the network which is obtained by linking each published paper to the other papers directly associated with it, using the special relationship given by the citation of one paper by another in its footnotes or bibliography. Each group of new papers appears to be “knitted” to a small select part of the existing scientific literature, but connected rather weakly and randomly to a much greater part of the same literature. This small select part of the literature considered as the scientific research front seems to build on recent work. To work out its nature, the co-citation method is used for delineating the infrastructure of current scientific social accounting literature. Such infrastructure is supposed to tell us something about the scientific specialties, the communication and organizational patterns that underlie major advances and changes of direction in science. The highest levels of communication and organization are achieved by groups that are in the process of formulating a radical conceptual reorganization within their field. Two groups that have been identified exhibit such characteristics (the French and the German theoretical critical perspectives). Members of each of the two groups appeared to be convinced that they were achieving the overthrow of a major position within the accounting discipline or making a major revision in methodology.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 329 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : bibliogr.267 ref.Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris-Dauphine (Paris). Service commun de la documentation.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.