Libéralisation financière et crises bancaires dans les pays émergents

par Mohamed Jaber Chebbi

Thèse de doctorat en Sciences économiques

Under the supervision of Marc Raffinot.

Soutenue en 2006

in l'Université Paris-Dauphine .


  • Abstract

    Depuis que la libéralisation financière a été adoptée par la plupart des pays émergents, le nombre de crises bancaires n’a pas cessé d’augmenter. Ce qui nous amène à analyser la relation entre la libéralisation financière et les crises bancaires. La littérature avait montré que les crises bancaires peuvent être le résultat d’une prise de risques excessifs des banques ou plutôt de la détérioration des fondamentaux macroéconomiques. Notre thèse s’attache à mettre en évidence le rôle important de la libéralisation financière sur les crises bancaires, en montrant que les crises peuvent être le résultat à la fois du comportement des banques et des chocs macroéconomiques. Dans une première partie, nous testons à travers un modèle probit les variables microéconomiques qui expliquent les crises bancaires. Dans la deuxième partie, nous avons introduit les approches micro-macro et institutionnelle et nous avons testé à partir d’un modèle logit les causes des crises bancaires dans les pays émergents. Nos résultats montrent que la libéralisation financière a joué un rôle important dans les crises et que les effets sont plus importants dans les pays ayant un faible niveau de transparence et un niveau élevé de corruption et de bureaucratie. Nous avons pu identifier des variables à la fois microéconomiques et macroéconomique qui sont à l’origine de crises bancaires.

  • Alternative Title

    Financial liberalization and banking crises in emerging countries


  • Résumé

    Since the beginning of financial liberalization, the number of banking crises increases in the emerging markets. We will explore theoretically and empirically the link between financial liberalization and the banking crises. The current empirical literature seems to be largely divided in two camps: the first one focuses on the role of banking attitude that take excessive risk explaining bank failure. The second one focuses on the effect of macroeconomic variables to explains banking crises. We will focus on the causes of banking crises by adopting micro approach with the CAMELS model. Then we introduce the micro-macro approach to find the indicators that cause banking crises. We contribute to the literature of banking crises by analysing the role of both micro-macro and institutional factors using probit and logit models. We find that financial liberalization increases the probability of banking crisis. The effects are more important in the countries with lower level of transparency and higher level of bureaucracy and corruption. We find that macroeconomic and microeconomic indicators are linked in explaining at the same time banking crises in emerging countries.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (240p.)
  • Notes : Publication non autorisée par le jury
  • Annexes : bibliogr.p.204-230.Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris-Dauphine (Paris). Service commun de la documentation.
  • Non disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.