L"adaptation" de la CFDT : sociologie d’une conversion politique (1970-1995)

par Nicolas Defaud

Thèse de doctorat en Science politique

Sous la direction de Dominique Damamme.

Soutenue en 2006

à Paris 9 .


  • Résumé

    La centrale syndicale CFDT (Confédération française démocratique du travail) est passée, entre 1970 et 1995, du socialisme autogestionnaire au réformisme apolitique en moins d’une génération. Encadrée par les thèses rivales de l’ « adaptation dans la continuité » face à la crise économique ou de la « trahison historique » face au néo-libéralisme (souvent imputée à l’influence des intellectuels saint-simoniens), la mutation de la confédération relève en fait d’un processus pluridimensionnel. Du fait de trajectoires militantes (notamment au sein du PS) marquées par des épreuves et des situations politiques particulières, mais aussi d’une défection populaire et d’un basculement des équilibres entre groupes et factions qui la compose, les choix collectifs de la centrale qui s’était construit sur une identité hybride s’infléchissent au fil du temps vers le réformisme « dans le cadre du marché ». Parallèlement, l’affirmation d’un « syndicalisme de propositions » qui fait écho aux intellectuels du même nom signale l’adoption d’une visée opérationnelle dans la manière même de concevoir et poser les problèmes sociaux et politiques. A travers l’exemple « cédétiste », on a pu ainsi aborder le phénomène de conversion à l’articulation d’univers connexes, c’est-à-dire en l’occurrence syndicaux, intellectuels et politiques.

  • Titre traduit

    The CFDT "adaptation" Sociology of a political conversion (1970-1995)


  • Résumé

    The CFDT (French Democratic Confederation of Labour) Union has switched, between 1970 and 1995, from self-management socialism to non-political reformism in less than a generation. Framed by the rival thesis of “adaptation through continuation” to the economic crisis or “historical betrayal” to neo-liberalism (often attributed to the influence of the Saint-Simonian intellectuals), the transformation comes from a pluridimensional process. Due to specific activist carreers (especially inside the Socialist Party) marked by particular political ordeals and situations, but also by the working class' withdrawal and a swing of balance between the groups and the factions which compose it, the collective choices of the Union which was built on a hybrid identity have shifted to an “inside the market frame” reformism. At the same time, the assertion of a “proposal syndicalism”, which echoes the so-named intellectuals, points out the adoption of operational aims in the very way of conceiving and setting the social and political problems. Trough the “cedetist” case, though, we have managed to approach the conversion phenomenon within the articulation of closely related worlds, in this instance the trade-union, the intellectual and the political world

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2009 par Sciences Po, Les Presses à [Paris]

La CFDT, 1968-1995 : de l'autogestion au syndicalisme de proposition


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (621 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliographie : p.563-619. Index

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Paris Dauphine-PSL (Paris). Service commun de la documentation.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Bibliothèque : Université Paris Dauphine-PSL (Paris). Service commun de la documentation.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Bibliothèque : Sciences Po Paris (Campus de Paris). Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque universitaire Lettres et Sciences humaines (Montpellier).
  • Non disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Université Toulouse 1 Capitole. Service commun de la documentation. Bibliothèque de la Manufacture des tabacs.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : GM1591-2006-40
  • Bibliothèque : Université Paris-Est Créteil Val de Marne. Service commun de la documentation. Section Droit.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Bibliothèque : Sciences Po Paris (Campus de Paris). Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2009 par Sciences Po, Les Presses à [Paris]

Informations

  • Sous le titre : La CFDT, 1968-1995 : de l'autogestion au syndicalisme de proposition
  • Dans la collection : Sciences Po
  • Détails : 1 vol. (361 p.)
  • ISBN : 978-2-7246-1137-3
  • Annexes : Bibliographie p. [327]-355. Notes bibliographiques. Index
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.