Le mode de paiement dans les offres publiques : déterminants et impacts : études empiriques sur le marché français 1994-2003

par Philippe Bouquin

Thèse de doctorat en Sciences de gestion

Sous la direction de Maurice Nussenbaum.

Soutenue en 2006

à l'Université Paris-Dauphine .


  • Résumé

    Le premier objectif de notre travail consiste à étudier empiriquement les facteurs déterminants du choix du mode de paiement par les entreprises initiatrices d’une offre publique d’acquisition, sur le marché français, pendant la période 1999-2003. Le second objectif est ensuite d’examiner les conséquences du choix du mode de paiement sur les titres des firmes impliquées (cible et initiatrice). La première partie est consacrée à la description des principales hypothèses théoriques qui permettent d’éclairer la problématique du choix du mode de paiement et qui serviront de base à notre étude empirique. La deuxième partie est réservée à l’étude empirique des déterminants du choix mode de paiement. Après avoir passé en revue les résultats empiriques antérieurs sur ce sujet , nous présentons précisément notre échantillon d’étude, les hypothèses que nous testons, ainsi que les résultats obtenus. La dernière partie est consacrée à l’analyse empirique des conséquences du choix du mode de paiement sur les titres des firmes impliquées, lors de l’annonce de l’offre. Nous utilisons une méthodologie d’étude d’évènement afin de mesurer l’impact de l’annonce de l’offre et de son mode de paiement sur les rentabilités des titres, et sur les volumes d’échange, et les indicateurs de liquidité. Notre analyse des déterminants confirme en partie certains résultats antérieurs (les opportunités d’investissements, l’asymétrie d’information sur l’initiateur, la taille de la cible et les performances boursières de l’acquéreur entraînent un paiement par titres ; l’asymétrie informationnelle sur la cible, la présence d’un actionnaire significatif chez l’initiateur et le niveau de trésorerie incite au paiement en numéraire). L’analyse montre également que les résultats dépendent fortement de la nature de l’offre (simplifiée ou normale). Les résultats concernant les conséquences de l’annonce de l’offre confirment l’impact du mode de paiement sur les rentabilités des titres des firmes initiatrices et cibles, ainsi que l’influence du type de l’offre. L’analyse montre également un accroissement des volumes lors de l’annonce, et un élargissement de la fourchette.

  • Titre traduit

    ˜Theœmedium of payment in tender offers : determinants and impacts-empirical study on French market 1994-2003


  • Résumé

    Accounting information and its underlying performance measures are increasingly regarded by authors as an efficient corporate governance mechanism. Accordingly, during the last decade, academics have extensively examined the value relevance of various summary income measures through their respective association with share return. Simultaneously, Anglo-Saxon standard setters have carried out major financial reporting standard projects related to listed firms’ performance disclosure. These works raise the concern of the usefulness and relevance of an accounting income measure. Following this, this thesis investigates the relevance of various accounting income measures (namely operating, net and comprehensive income (CI)) by discussing their intrinsic economic and accounting properties. In a first part, we propose a modelling framework in order to ease the study of the income measure impact on a firm’s financial performance. Then, in a second part, using a dataset made of companies listed on the five major EU financial markets on the pre-IFRS period 1992-2004, we first provide evidence that CI is less value-relevant than both the bottom-line and operating income figures in all the country samples under study and second find that increased transparency on reporting CI in financial statements as required by some local GAAPs (e. G. UK FRS3) does not warrant a stronger statistical association between firm share return and this summary income figure. These findings therefore strongly challenges the ideology underlying the IASB project on Performance Reporting and provides evidence against Beaver’s (1981) and Hirst and Hopkins’ (1998) psychology-based financial reporting theory.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (377p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : bibliogr.p.349-357.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Panthéon-Sorbonne. Bibliothèque Droit-Institut d'administration des entreprises.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Bibliothèque : Université Paris-Dauphine (Paris). Service commun de la documentation.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.