Une reformulation informationnelle de l'indice de ventes répétées : applications et conséquences pour la mesure du prix de marché de l'immobilier

par Arnaud Simon

Thèse de doctorat en Sciences de gestion

Sous la direction de Laurent Batsch.

Soutenue en 2006

à l'Université Paris-Dauphine .


  • Résumé

    L’immobilier se financiarise. L’époque où ce secteur n’était pas considéré comme une classe d’actifs à part entière est révolue. Mais une fois que l’on a pris acte de cet état de fait, la question est de savoir comment travailler avec cet actif récalcitrant, hétérogène et illiquide. Les indices immobiliers fournissent des éléments de réponse ; notamment pour la gestion de portefeuille, la gestion des risques avec les produits dérivés et la gestion des prêts immobiliers. Dans cette thèse nous développons et nous approfondissons la structure de l'indice de ventes répétées de Case et Shiller en la rendant plus interprétable financièrement, plus maniable et plus intuitive. Nous étudions ainsi le lien fonctionnel entre les indices de prix et l’indice de ventes répétées. Nous présentons une méthodologie d’analyse de données qui, grâce à divers indicateurs, assure une exploitation de l’information enchâssée dans les échantillons bien supérieure à celle que l’on obtient en se contentant d’utiliser la procédure traditionnelle. Nous étudions la fiabilité de l’indice, sa volatilité et le problème des deux populations. Un procédé de quantification du phénomène de réversibilité est aussi développé et des éléments pour l’évaluation des produits dérivés sur indices immobiliers sont présentés. Enfin, cette problématique aboutira à l’introduction du concept d’indice informationnel et l’on posera la question centrale pour toute construction d’indice : Comment quantifier l’information ?

  • Titre traduit

    ˜An œinformational version of the repeat-sales index. Applications and consequences for the measure of the real estate market price


  • Résumé

    Real estate is becoming more and more a financial asset. Nowadays it fully appears as an asset class like stocks or bonds. But once this diagnosis is layed down, how can we work with this illiquid, heterogenous and recalcitrant asset ? Real estate indexes bring some elements, especially for portfolio management, risk management and mortgages. In this dissertation we redevelop and deepen the repeat-sales framework of Case and Shiller, making it easier to interpret financially, easier to handle and more intuitive. We study the theoretical link between the price indexes and the repeat-sales index (RSI). We present a methodology of data analysis which, thanks to various indicators, allows a better exploitation of the information embedded in a dataset, compared to the computation of the single index values usually realised. We also study the sensibility, the volatility of the RSI and the problem of the two populations. We develop a quantification process of the reversibility phenomenon and discuss the possibility to price derivatives written on a real estate index. Finally, this work ends up with the introduction of the concept of informational index, where the crucial question for every index computation in a heterogeneous and illiquid market is formulated : How can information be quantified ?

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (409p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : bibliogr.p.395-409.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris-Dauphine (Paris). Service commun de la documentation.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.