Étude sémantique des verbes malgaches

par Fara Hasina Rajaonarisoa

Thèse de doctorat en Sciences du langage

Sous la direction de Pierre Cadiot.

Soutenue en 2006

à Paris8 .


  • Résumé

    Nous proposons dans cette thèse une étude sémantique des verbes malgaches. Notre analyse vise à isoler la catégorie du verbe de l'ensemble des segments prédicatifs, en explicitant les critères qui permettent cette délimitation. C'est sur cette base qu'on révèle ensuite l'existence de deux grands groupes de verbes : les verbes autonomes et les verbes morphématiques. Pour les caractériser au mieux, nous partons des thèses avancées par Siméon Rajaona (1972) qui préconise une analyse des verbes par la seule entrée morphologique. Nous nous distinguons de son approche en prenant plus en considération la dimension sémantico-cognitive, qui reste d'ailleurs intimement liée à la morphologie. Nous montrons en particulier que les règles de combinaison morphémique sont liées aux propriétés sémantiques intrinsèques des morphèmes, propriétés qui ne sont pas prises en compte dans la grammaire traditionnelle. Nous exploitons ainsi systématiquement le sémantisme propre de chaque morphème ou base morphémique en nous concentrant plus particulièrement sur leurs caractéristiques aspectuelles. Cela nous amène à distinguer deux catégories de morphèmes primaires : les morphèmes verbalisateurs simples et les morphèmes porteurs de sens (et/ou aspectuels). Cette distinction nous permet d'expliciter les règles qui s'appliquent au niveau des combinatoires et de rendre compte des cas possibles de combinaison entre morphème et verbe autonome. Nous montrons que ce fonctionnement morphématique s'applique à tous les types de verbes, ce qui permet en outre d'expliquer la métaphoricité produite par la combinaison "morphème + radical", ainsi que différents "jeux de mots". Nous tentons ainsi de prendre en compte le rôle incontournable de la dimension culturelle dans les représentations sémantiques.

  • Titre traduit

    ˜A œSemantic Study of Malagasy Verbs


  • Résumé

    We propose in this dissertation a semantic study of malagasy verbs, starting from an analysis of all predicative categories. This study investigates the verb structure and also accounts for the principles which determine its linguistic featuring and categorization. We thus isolate two types : the "autonomous verbs" and the "morphematic verbs". For a more complete characterization, we start with the theory of Simeon Rajaona (1972) which concentrates on the morphological level. We further deal with the semantic and cognitive dimension as it is anchored in morphology, but was not seriously taken into account in previous work, especially in traditional grammar. We thus systematically explore the semantic contribution of every morphem , insisting on its “aspectual” dimensions. We put forward a seminal distinction between "simple verbalising morphems" and "meaningful morphems". Such a distinction allows for an explicitation of the rules and regularities that control the possible combinations. We argue that this patterning is equally appropriate to the explanation of metaphors and metaphorical effects (and punnings. . . ) triggered by some of the actual combinations. We thus wish to involve a cultural perspective in our semantic analysis.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (331 f.)
  • Annexes : Bibliogr. f. 324-331

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris 8-Vincennes Saint-Denis (Sciences humaines et sociales-Arts-Lettres-Droit). Service Commun de la Documentation. (Saint-Denis) .
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : TH 2719
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.