Profil émotionnel et cognitif au début de la sclérose en plaques : effets différentiels des émotions sur les performances cognitives

par Hélène Petropoulou

Thèse de doctorat en Psychologie

Sous la direction de Michèle Montreuil.

Soutenue en 2006

à Paris 8 .


  • Résumé

    La présente étude explore le fonctionnement émotionnel et cognitif, ainsi que les interrelations émotion-cognition, chez 40 patients atteints de sclérose en plaques (SEP) depuis ≤ 5 ans. Les émotions sont envisagées sous l’angle des caractéristiques émotionnelles individuelles, des états émotionnels et en tant que composantes des tâches cognitives. Elles sont évaluées à partir des adaptations françaises d’outils validés. Les sujets SEP sont comparés à une population témoin appariée. Les résultats mettent en évidence des altérations émotionnelles et cognitives précoces dans la SEP et soulignent la nécessité d’une prise en charge spécialisée et multidisciplinaire. L’étude indique, également, que les émotions influencent différemment les performances cognitives, en fonction des caractéristiques émotionnelles étudiées et de la nature de la tâche. Le présent dispositif peut s’avérer utile pour explorer les interrelations émotion-cognition dans le cadre d’autres maladies neurologiques.

  • Titre traduit

    Emotional and cognitive profile in the beginning of multiple sclerosis : differential effects of emotions on cognitive performance


  • Résumé

    This study explores the emotional and cognitive functioning as well as the emotion-cognition relationships in 40 patients suffering from multiple sclerosis (MS) for ≤ 5 years. Emotions are considered in terms of individual’s emotional characteristics, emotional states as well as components of cognitive tasks. They are assessed using french adaptations of validated tools. Multiple sclerosis patients are compared to a matched group of healthy controls. The results highlight the presence of early emotional and cognitive disorders in multiple sclerosis. Patient management requires a specialized and multidisciplinary approach. The study, also, indicates that emotions have differential effects on cognitive performances, depending on both individual’s emotional characteristics and nature of the task. The present approach could be useful in order to explore emotion-cognition relationships within the framework of other neurological diseases.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (323 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 210-238

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris 8-Vincennes Saint-Denis (Sciences humaines et sociales-Arts-Lettres-Droit). Service Commun de la Documentation. (Saint-Denis) .
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : TH 2349
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.