Essai d’interprétation des phénomènes centristes contemporains : analyse comparative France, Allemagne, Pologne

par Charlotte Chevallier Bellon

Thèse de doctorat en Science politique

Sous la direction de Pierre Cours-Salies et de Timm Beichelt.


  • Résumé

    Le renouveau des centres dans les années 1990 sur le modèle du new Labour relance le débat sur le contenu du centrisme. Il semble admis que le centre en tant qu’offre politique articulée sur les dimensions sociologique, idéologique et politique, n’existe pas. L’étude des centres démocrates-chrétiens en France, en Allemagne et en Pologne souligne la nécessité de décomposer ces éléments. Leur mise en relation met en évidence différents types d’identification politique qui définissent un mode spécifique d’appréhension de l’espace politique fondé sur le refus de la partition. Les formes observées s’expliquent par deux variables : l’une renvoie à la polarisation des systèmes politiques et l’autre a trait à la filiation idéologique de la famille politique considérée. L’émergence des « nouveaux » centres semble liée à la diffusion d’une vision politique non-conflictuelle à une famille politique jusqu’ici attachée au principe de la lutte des classes : la social-démocratie.

  • Titre traduit

    Interpretation of the contemporary centrist phenomenons : France, Germany, Poland, comparative analysis


  • Résumé

    The renewal of the centre parties in the 1990’s on the New Labor model regenerated the debate on the content of the centrism. The fact that the centre doesn’t exist as a political offer held on sociologic, ideological and politic dimensions seems to be acknowledged. The study of the democrat-christian parties in Germany, France and Poland stresses the need to disunite these elements. To link one to each other highlights various types of political identification which define a specific understanding of the political scene based on the refusal of the partition. The observed forms can be explained by two variables: one refers to the polarization of the political systems; the second one to the ideological affiliation of the considered political party. The development of the “new” centre parties seems to be linked to the diffusion of a non-conflicted political view to a political party which was until now concerned by the class struggle: the social-democracy.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 3 vol. (655 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 623-644. Notes bibliogr.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris 8-Vincennes Saint-Denis (Sciences humaines et sociales-Arts-Lettres-Droit). Service Commun de la Documentation. (Saint-Denis) .
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : TH 2337

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Fondation nationale des sciences politiques. Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.