"Être fille de son siècle" : l’engagement politique des femmes dans l’espace public en France et en Allemagne de 1848 à 1870

par Alice Primi

Thèse de doctorat en Histoire

Sous la direction de Michèle Riot-Sarcey.

Soutenue en 2006

à Paris 8 .


  • Résumé

    La période qui s’ouvre avec le « printemps des peuples » de 1848 et se clôt avec la guerre franco-allemande de 1870 est un temps de profondes transformations pour les sociétés française et allemande. Une part croissante de la population entend contribuer directement à la définition du Progrès et à son avènement, que ce soit par la révolution, par le vote, par l’association… Malgré les obstacles de différente nature qui s’opposent, en principe, à leur participation, des femmes interviennent publiquement dans ces débats. Elles veulent affirmer leur modernité, c’est-à-dire leur capacité d’agir de façon libre et autonome, dans le sens du Progrès, pour le bien commun. Elles sont alors en contradiction avec l’identité « féminine » qui leur est assignée et qui est indispensable à leur reconnaissance sociale. Les Allemandes qui veulent participer à la construction de la Nation doivent, de plus, afficher une identité nationale genrée qui aggrave les contraintes pesant sur elles. Cette situation conflictuelle amène ces femmes engagées à critiquer les conceptions de leurs contemporains – libéraux, démocrates, socialistes – qui entendent continuer de bâtir le Progrès sans elles. Les rapports de pouvoir ainsi mis en évidence révèlent les limites des projets de refondation sociale et politique élaborés avec le souci de ne pas affaiblir un ordre social fondé sur la famille patriarcale.

  • Titre traduit

    « To be a daughter of her century » : the political involvement of women in the public sphere in France and Germany 1848-1870


  • Résumé

    The period which begins with the « Spring of Nations » and ends with the Franco-Prussian war of 1870 is characterized by a number of profound transformations within French and German society. An increasing proportion of the population intends to contribute directly to the definition of “progress” and takes action to effect social change through revolution, representational voting, associations… Despite the diverse obstacles facing them, some women do participate in public debates. They wish to assert their modernity and their ability to act in a free and autonomous manner for the common good and in the sense of “progress”. They are thus in contradiction with the “feminine” identity which is assigned to them, and which is mandatory to their social recognition. Furthermore German women who want to contribute to the building of their nation must affect a gendered national identity, which adds to the heavy constraints already imposed on them. This confrontational situation brings these politicised women to criticise ideas of their contemporaries – liberals, democrats, socialists – who intend to continue along the route of “progress” without them. The relations of power brought to light by the interaction of these women with their male counterparts emphasise the limitations of the social and political restructuring projects whose unspoken objective is not to weaken the social order based on the patriarchal family.

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2010 par Presses universitaires de Rennes à Rennes

Femmes de progrès : françaises et allemandes engagées dans leur siècle, 1848-1870


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (903 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 715-765. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris 8-Vincennes Saint-Denis (Sciences humaines et sociales-Arts-Lettres-Droit). Service Commun de la Documentation. (Saint-Denis) .
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : TH 2330
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.
Cette thèse a donné lieu à 1 publication .

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2010 par Presses universitaires de Rennes à Rennes

Informations

  • Sous le titre : Femmes de progrès : françaises et allemandes engagées dans leur siècle, 1848-1870
  • Dans la collection : Archives du féminisme
  • Détails : 1 vol. (317 p.)
  • ISBN : 978-2-7535-1044-9
  • Annexes : Bibliogr. p. 279-308. Notes bibliogr. Index
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse ?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.