Figures du fanatisme dans l'œuvre de Voltaire (1761-1765)

par Yassin Karim Ben Khamsa

Thèse de doctorat en Langues et littératures françaises

Sous la direction de Béatrice Didier.

Soutenue en 2006

à Paris 8 .


  • Résumé

    Cette thèse apporte un regard sur la question de la lutte de Voltaire contre le fanatisme. Elle est une tentative de proposer une analyse de l’engagement et de l’action de Voltaire. Elle repose sur une réflexion en profondeur sur le fanatisme. Elle est précise aussi dans la mesure où elle est centrée sur quatre années de l’activité de Voltaire particulièrement intenses (1761-1765). Cette étude de rhétorique portera donc essentiellement sur le Traité sur la tolérance, le Dictionnaire philosophique, ainsi que sur la Correspondance. Dans la première partie qui s’intitulera Les métaphores du fanatisme, il s’agira d’étudier le fanatisme qui est un des ennemis personnels de Voltaire, une vieille connaissance dont il repousse l’image détestée mais qui l’obsède. Cette image affreuse, génératrice d’angoisse, que Voltaire véhicule dans ses textes où il parle de fanatisme et de fanatique est très récurrente dans son œuvre. Il faudra donc saisir dans les occurrences du texte voltairien les connotations particulières à l’écrivain en tentant de déterminer l’évolution dans le temps de l’emploi de ce mot. Il est de même nécessaire de voir l’attitude de Voltaire durant sa carrière d’écrivain face à la notion de fanatisme et le jugement qu’il porte sur les fanatiques ainsi que ses réactions devant leur présence dans l’histoire humaine ou autour de lui. Dans la deuxième partie que nous allons intituler L’érudition voltairienne, nous allons montrer que l’œuvre de Voltaire témoigne de sa grande culture biblique, de ses recherches, de ses lectures éclectiques et abondantes, de sa curiosité constamment en éveil. La Bible est tout entière dans les lettres et les œuvres de Voltaire. Par un audacieux retournement, les formules bibliques ponctuent les appels à la lutte contre l’Infâme. Dans la troisième et dernière partie intitulée La rhétorique de l’ironie, il sera question d’étudier l’ironie qui est l’arme préférée de Voltaire. Il ne fait aucun doute que son arme la plus efficace contre le fanatisme est l’ironie, qu’il manie de main de maître. L’ironie est un des procédés les plus courants employés par Voltaire pour lutter contre le fanatisme, c’est-à-dire contre tout ce qui le fait souffrir et contre tout ce qui nuit à l’Homme


  • Résumé

    This thesis provide a certain look on the Voltaire struggle against the fanaticism. It’s an attempt to analyse the Voltaire’s commitment and action. It’s a deep thougt on the fanaticism. This research is precise in so far as it’s condensed on four years of the Voltaire’s intense activity. This rhetoric research is about the Traité de la tolérance, The Dictionnaire philosophique and also over the Correspondance. On the first part, entitled The fanaticism metaphors, it’s a study of the fanaticism as one of the personal enemis of Voltaire, an old aquaintance that he push away and that is hauting him. This dreadful and anguished image that voltaire convey througt his texts is redundant on his work. So we have to grasp on the different senses of the Voltaire’s texts, the connotations of the term fanaticism, it evolution and it use througt the time. It’s necessary to look at the Voltaire attitude over his writer career behind the term fanaticism and the judgment he keep on the fanatics and his reactions to their presence on his time and througt the human history. On the second part entitled The Volairian erudition we have to demonstrate that the Voltaire’s work testify to his biblic culture, his researchs his eclectic and plentful reading his curiosity constantly awakening. The whole bible is present on the letters and the Voltaire’s work. By a daring turn, the biblic expressions, punctuate the calls for the struggle against L’Infâme. On the third and last part entitled The rhetoric of the irony, we have to study the irony as the prefered arm of Voltaire. There’s no doubt that his effective arm against the fanaticism is the irony. The irony is one of the most common method used by voltaire to fight the fanaticism against who’s making him suffering and making suffering the human being

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (352 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 309-348

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris 8-Vincennes Saint-Denis (Sciences humaines et sociales-Arts-Lettres-Droit). Service Commun de la Documentation. (Saint-Denis) .
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : TH 2296
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.