Les écritures du réel : essai sur l'invention freudienne

par Jérôme Elina

Thèse de doctorat en Philosophie

Sous la direction de Alain Badiou.

Soutenue en 2006

à Paris 8 .


  • Résumé

    La pensée inventive s’écrit et compte inaccessiblement la cause qui la produit. La pensée de l’écrit appartient en propre à l’invention freudienne. Cependant l’invention freudienne est l’invention de l’invention. Le paradoxe propre à l’impossible invention de la psychanalyse constitue le départ d’une pensée de l’invention. Il n'y a aucun rapport entre la psychanalyse et les sciences. Mais aucune invention n’entretient de rapport avec soi, avec le réel dont elle produit une configuration. L’invention freudienne n’échappe pas à cette condition. Cependant, elle est l’invention du réel : elle est l’invention de l’invention, car elle compte littéralement, en elle-même, la ressource de sa cause. L’existence du réel freudien se démontre si l’on déploie d’une part la chaîne des transferts inventifs, par lesquels s’établissent la structure duelle de l’invention, et d’autre part la verticalité régressive des comptes littéraux par lesquels s’établissent la structure duelle de l’écriture inventive.

  • Titre traduit

    ˜The œwritings of the real : essay on Freudian invention


  • Résumé

    Inventive thinking is written and inaccessibly counts the cause producing it. The paradox inherent to the impossible invention of psychoanalysis constitutes the starting point of a thinking of the invention. There is no connection between psychoanalysis and sciences. But no invention maintains connection with oneself, with the real, of which it produces a configuration. Freudian invention does not escape this condition. Nevertheless, Freudian invention is the invention of the real : it is the invention of the invention, because it counts literally, in itself, the resource of its own cause, that is the Two of writing and of the written. The existence of the Freudian real can be demonstrated if one displays on the one hand the series of inventive transfers, of the inheritances of the real through which is established the dual structure of invention, and on the other hand the regressive verticality of the literal counts through which is established the dual structure of inventive writing.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (969 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 948-692

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris 8-Vincennes Saint-Denis (Sciences humaines et sociales-Arts-Lettres-Droit). Service Commun de la Documentation. (Saint-Denis) .
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : TH 2278
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.