Poétique de Francis Ponge : une poétique du sujet comme altérité de l'objet

par Chochi Liang

Thèse de doctorat en Littérature française

Sous la direction de Gérard Dessons.

Soutenue en 2006

à Paris 8 .


  • Résumé

    Cette thèse se propose d’étudier le fonctionnement de l’œuvre du poète français Francis Ponge (1899-1988), qui, sous l’aspect d’une recherche de l’objectivité, se révèle construire un lieu où le sujet poétique s’invente comme altérité. Ce sujet qui fonde la poétique de Ponge est une altérité radicale qui engage des rapports pluriels : sujet, objet, mots, choses, mots et choses, mots ou choses, etc. Sans pour autant y être réduit La description qui est en prise avec le réel ne tend pas vers une substitution de la réalité, mais pose le problème de la connaissance en tant que proble��me de langage. Dans un sens opposé, l’écriture allégorique cherche à déborder la condition du dire en faisant subir au langage lui-même un processus inverse de métaphorisation, qui agit comme une critique de l’ontologie poétique. L’étude du rythme et de la prosodie des poèmes permet d’apprécier les mouvements de la parole poétique sans réduire les métaphores et les analogies au statut d’objets, mais en déplaçant le point de vue extérieur de la description vers une subjectivation interne. Il s’agit de rendre compte de l’émergence d’un sujet qui ne se reconnaît pas a priori, mais qui se présente comme quelque chose qui est toujours déjà là.

  • Titre traduit

    ˜The œPoetics of Francis Ponge : A Poetic of Subject as Alterity of the Object


  • Résumé

    This thesis examines the functioning of the works of Francis Ponge (1899-1988) which while giving the appearance of objectivity, in fact constructs a place where the poetic subject is created as an alterity. This subject which forms the basis of Ponge's poetics is a radical alterity involving several relationships: subject, object, words, things, words and things, words or things, etc. Without itself being reduced. The description which conforms to the real does not attempt to substitute reality but poses the problem of knowledge as a problem of language. In an opposing sense, the allegorical text attempts to surpass the condition of creativity by submitting a reverse metaphorisation to the language itself where the metaphorisation acts as a critic of poetic ontology. The study of the rhythm and the prosody of the poems enable an appreciation of the movement of the poetic text without reducing the metaphors and the analogies to the level of objects, but by moving the point of view outside the description toward an internal subjectivation. It is a matter of understanding the emergence of the subject which is not apparent a priori but which is always there.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (310 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 301-307

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris 8-Vincennes Saint-Denis (Sciences humaines et sociales-Arts-Lettres-Droit). Service Commun de la Documentation. (Saint-Denis) .
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : TH 2259
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.