Le Récepteur de la prorénine/rénine-RR/ATP6AP2 : données de biologie cellulaire : poids moléculaire, topologie, localisation subcellulaire

par Céline Burckle

Thèse de doctorat en Physiologie et Biologie de la Circulation et de la Respiration

Sous la direction de Geneviève Nguyen et de Michael Bader.

Soutenue en 2006

à Paris 7 .


  • Résumé

    In vivo, la fonction du récepteur de la rénine (RR/ATP6AP2) n'est pas connue. Des résultats divergents concernant sa localisation sub-cellulaire fragilisent l'hypothèse d'un récepteur de surface. Ainsi, nous avons repris la question de la localisation cellulaire du RR/ATP6AP2 endogène. Afin d'étudier la fonction de RR/ATP6AP2 in vivo, nous avons transitoirement supprimer son expression chez le poisson zèbre, et avons généré des rats surexprimant RR/ATP6AP2 dans les cellules musculaires lisses. Nos résultats suggèrent une double fonction pour RR/ATP6AP2, reflétant une possible divergence au cours de l'évolution. La partie C-terminale de la protéine, correspondant au fragment "m 8-9", est très conservée chez les vertébrés et les invertébrés. Ce domaine "ancestral" pourrait être responsable des anomalies du développement précoce observé chez le poisson zèbre et suspecté chez la souris. Cette fonction est clairement indépendante de celle du SRA et pourrait être lié à la fonction de pompe H+ATPase vacuolaire. Le domaine N-terminal de protéine pourrait avoir acquis la capacité de lier la rénine chez les vertébrés.

  • Titre traduit

    The renin prorenin receptor/ATP6AP2 cell biology data : molecular weight, topology, subcellar localization : functional approach : knock dow in zebrafish, and generation of rats overexpressing RR/ATP6AP2 in smooth muscle cells


  • Résumé

    The function of RR/ATP6AP2, described as a new receptor for prorenin/renin, is elusive in vivo. Controversies concerning its subcellular localization are confusing considering the proposed function of vascular cell surface receptor. Here, we readdressed the question of the sub cellular localization of RR/ATP6AP2, focusing on the detection of the endogenous protein. Then we used animal models of gene invalidation and gene overexpression to approach the in vivo function of RR/ATP6AP2. Our results underline that RR/ATP6AP2 might have a dual function possibly reflecting an evolutionary divergence. The RR/ATP6AP2 C-terminal part of the protein, corresponding to the m8-9 fragment, is highly conserved in vertebrates and invertebrates. This "ancestral" domain might account for the early developmental defect observed in zebrafish and suspected in mouse. This function is clearly not related to the renin angiotensin System, and might be linked to the vacuolar H+-ATPase. The N-terminal part of the protein might have acquire a prorenin/renin binding capacity in vertebrates.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (90 f.)
  • Annexes : 141 réf.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Diderot - Paris 7. Service commun de la documentation. Bibliothèque Universitaire des Grands Moulins.
  • PEB soumis à condition
  • Cote : TS (2006) 227
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.