Rôle de l'acide lysophosphatidique (LPA) et du récepteur LPA1 dans la formation des métastases osseuses

par Ahmed Boucharaba

Thèse de doctorat en Biologie de l'os, des articulations et biomatériaux des tissus calcifiés

Sous la direction de Philippe Clezardin.

Soutenue en 2006

à Paris 7 .

  • Titre traduit

    ˜The œlysophasphatidic acid (LPA) and type 1 lysophosphatidic acid receptor action in bone metastasis formation


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Les cancers du sein induisent fréquemment la formation de métastases osseuses. Les cellules tumorales présentes aux sites osseux produisent de nombreux facteurs (cytokines, PTHrP) qui stimulent l'activité de résorption des ostéoclastes entraînant la dégradation de l'os et libérant les facteurs de croissance piégés dans la matrice osseuse. Les traitements actuels permettent seulement de ralentir la progression de la destruction osseuse. Il est donc important de mieux comprendre les mécanismes moléculaires impliqués dans le développement des métastases osseuses. Parmi les facteurs présentant un fort potentiel dans la régulation du développement tumoral, l'acide lysophosphatidique (LPA) est un lipide biologique libéré massivement par les plaquettes sanguines au moment de leur activation. Mes travaux, ont pour but de comprendre le rôle de l'acide lysophosphatidique (LPA) in vitro et in vivo dans les processus du développement tumoral au tissu osseux et d'évaluer si le LPA et/ou ses récepteurs sont des cibles thérapeutiques potentielles dans le traitement des patients atteints de métastases osseuses. Mes résultats montrent que le LPA est produit au site même des métastases osseuses et qu'il y joue un rôle stimulateur de leur progression en agissant sur la croissance tumorale et sur la sécrétion des interleukines stimulatrices de la résorption osseuse (IL-6 et IL-8), que l'interaction entre les plaquettes sanguines et les cellules tumorales est à l'origine de la production de LPA par le: plaquettes activées, et enfin de montrer que le récepteur LPA1 est une cible thérapeutique prometteuse dans le traitement des métastases osseuses.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (190 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Réf. bibliogr. p. 140-188

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Diderot - Paris 7. Service commun de la documentation. Bibliothèque Universitaire des Grands Moulins.
  • PEB soumis à condition
  • Cote : TS (2006) 219
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.