Mouvements actifs, régulés par le calcium, de la touffe ciliaire des cellules ciliées mécano-sensorielles de l'oreille interne

par Jean-Yves Tinevez

Thèse de doctorat en Interfaces Physique - Biologie

Sous la direction de Pascal Martin.

Soutenue en 2006

à Paris 7 .

  • Titre traduit

    Active, calcium regulated, movements of the hair bundle of mechano-sensitive hair cells of the inner hear


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Le comportement dynamique d'une touffe ciliaire (l'organelle mécano-sensible des cellules ciliées de l'oreille interne) est très varié. Une touffe ciliaire peut osciller spontanément, avoir une réponse de type « excitable » ou simplement relaxer en réponse à un échelon de force. En utilisant la iontophorèse pour modifier la concentration en calcium à proximité d'une touffe ciliaire du saccule de la grenouille taureau, et en mesurant les relations force/déplacements de cette organelle, nous sommes parvenus à réconcilier ces manifestations contrastées de sa motilité active. Nous utilisons le calcium et/ou des biais statiques appliqués à la position de la touffe ciliaire pour contrôler la probabilité d'ouverture au repos et par là, son point de fonctionnement. Dans le cas de touffes ciliaires non oscillantes, nous montrons que la polarité et la cinétique des mouvements ciliaires actifs observés en réponse à un échelon de stimulation dépendent du point de fonctionnement de la cellule. Lorsque la relation force/déplacement de la touffe ciliaire possède une région de raideur négative, des oscillations spontanées peuvent être déclenchées lorsque le point de fonctionnement est placé au sein de cette région instable. Seuls deux ingrédients sont nécessaires pour interpréter ces manifestations de la motilité ciliaire active l'existence d'une relation force/déplacement non linéaire conséquence de l'activation mécanique directe dei canaux de transduction, et l'activité du moteur d'adaptation, fondé sur les myosines et dépendant du calcium Des simulations numériques reproduisent avec succès un grand nombre d'observations expérimentales, dan des conditions différentes et sur des animaux variés, suggérant qu'un seul mécanisme actif est nécessaire pour décrire toute la gamme des mouvements actifs observés sur les touffes ciliaires des cellules ciliées.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (243 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 139 réf.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Diderot - Paris 7. Service commun de la documentation. Bibliothèque Universitaire des Grands Moulins.
  • PEB soumis à condition
  • Cote : TS (2006) 217
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.