Mécanismes de contrôle de la polarisation et de la motilité des lymphocytes T par les chimiokines

par Eliana Real

Thèse de doctorat en Immunologie

Sous la direction de Alain Trautmann.

Soutenue en 2006

à Paris 7 .

  • Titre traduit

    Molecular mechanisms controlling chemokine-dependent T lymphocyte polarization and locomotion


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Les chimiokines et leurs récepteurs constituent un système de communication capable de contrôler le trafic des lymphocytes au cours du développement, de l'homéostasie et de l'inflammation. Nous avons montré ici que les cellules dendritiques immatures utilisent ce système de communication complexe pour délivrer des signaux aux lymphocytes T en absence d'antigène. La chimiokinèse conduit à des interactions multiples et séquentielles avec les cellules dendritiques, permettant l'induction de marqueurs précoces d'activation lymphocytaire. Les interactions impliquant le couple ICAM/LFA-1 sont essentielles pour une signalisation efficace lors de ces contacts et constituent la base physique pour le scanning des lymphocytes. La locomotion cellulaire est intrinsèquement un phénomène polarisé. Nos résultats démontrent que le complexe de polarité Par6 et PKC atypique zeta, complexe conservé au cours de l'évolution, permet la polarisation des cellules T après activation des récepteurs aux chimiokines. Nous avons mis en évidence que la PKC zeta joue un rôle clé dans l'établissement de l'asymétrie en définissant l'axe antéropostérieur de la cellule. La PKC zeta permet ensuite la formation de Puropode par un mécanisme jusqu'alors inconnu et qui met en jeu Finactivation fonctionnelle de Lg12, protéine liant la myosine L'inactivation de la signalisation dépendante de la PKC zeta en aval des récepteurs aux chimiokines rend le processus de scanning des DCs extrêmement inefficace. L'ensemble de nos résultats suggère que la mobilité lymphocytaire permet l'accumulation de signaux en absence d'antigène; celle-ci est régulée par la PKC zeta et Lg12, activés en aval des récepteurs aux chimiokines.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (161 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 285 réf.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Diderot - Paris 7. Service commun de la documentation. Bibliothèque Universitaire des Grands Moulins.
  • PEB soumis à condition
  • Cote : TS (2006) 212
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.