Présentation d'antigènes du VIH aux lymphocytes T par les cellules dendritiques humaines : présentation croisée, optimisation vaccinale

par Guillaume Hoeffel

Thèse de doctorat en Immunologie

Sous la direction de Anne Hosmalin.

Soutenue en 2006

à Paris 7 .

  • Titre traduit

    HIV antigens presentation to lymphocytes by human dendritic cells : cross presentation, vaccinal optimisation


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Les cellules dendritiques (DC) sont les seules présentatrices d'antigènes capables d'activer les lymphocytes T (LT) naïfs. Lors de l'infection par le VIH, elles sont cruciales pour initier les réponses immunitaires adaptatives indispensables au contrôle de la réplication virale. Nous avons mis en évidence un transfert d'antigènes du VIH aux DC, depuis des LT CD4 infectés vivants. Ces antigènes sont aussi efficacement présentés aux LT CD8 que ceux issus de débris apoptotiques, et plus efficacement que ceux du VIH libre. Nous avons aussi montré l'antigénicité de DC transfectées par des ARNm de gag du VIH. Ces résultats permettent d'envisager des thérapies contre les formes provirales issues des cellules quiescentes qui sont des réservoirs viraux difficiles à éradiquer. Dans un but de vaccination préventive, nous avons comparé des vecteurs vaccinaux rougeole, MVA, Ad5 et BCG, codant le gène gag du VIH. Nous montrons que les vecteurs viraux induisent une maturation incomplète des DC, tandis que le BCG induit une maturation complète, mais beaucoup d'IL1O. Nous avons alors restauré les propriétés déficientes de ces vecteurs par des agonistes des récepteurs de type Toll. Enfin nous montrons que les DC plasmacytoïdes (pDC) humaines peuvent effectuer la présentation croisée d'un vaccin lipopeptidique, et d'antigènes issus de LT CD4 infectés apoptotiques. La présentation croisée par les pDC pourrait conduire à la tolérance en l'absence d'une stimulation appropriée. Nous montrons qu'une stimulation par le virus de la grippe augmente les réponses effectrices induites par la présentation croisée des pDC. Ces résultats devraient améliorer les protocoles de vaccination contre le VIH.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (137 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 364 réf.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Diderot - Paris 7. Service commun de la documentation. Bibliothèque Universitaire des Grands Moulins.
  • PEB soumis à condition
  • Cote : TS (2006) 211
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.