Importance de la voie E2F dans la régulation transcriptionnelle du papillomavirus de type 18 et dans la modification du transcriptome des cancers associés

par Sébastien Teissier

Thèse de doctorat en Oncologie

Sous la direction de Françoise Thierry.

Soutenue en 2006

à Paris 7 .

  • Titre traduit

    Importance of the E2F pathway in the transcriptional regulation of the Human Papillomavirus type 18 and its involvement in the modifications of associated cancer transcriptome


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Dans un épithélium sain, les kératinocytes cessent de se diviser pour se différencier. Les facteurs E2F sont des facteurs de transcription régulés négativement par pRb et qui jouent un rôle capital dans la régulation du cycle cellulaire. La différenciation des kératinocytes implique un arrêt du cycle caractérisé par un remplacement des E2F activateurs par le complexe répresseur E2F5/p130. Les papillomavirus humains (HPV) infectent les cellules basales des épithéliums et leur réplication requiert une prolifération cellulaire et donc un contournement de l'arrêt programmé du cycle. Les HPV à haut-risque, responsable de l'apparition de cancer du col utérin, expriment deux oncogènes : E6 et E7 induisant respectivement la dégradation de p53 et l'inhibition de pRb. Dans ce travail, j'ai mis en évidence un détournement du complexe répresseur E2F5/p130 par E7 qui le transforme en activateur de la transcription de HPV18. L'action de E7, à la fois sur E2F5/p130 et sur l'activation de la voie E2F via l'inhibition de pRb, permet d'expliquer le contrôle du cycle cellulaire par HPV-18 à la fois dans les cancers et dans le cycle viral. De plus, des études comparatives du transcriptome en puces à ADN de cellules de carcinome cervical HeLa associées à HPV18 dans des conditions d'expression ou de répression de E6 et E7 a permis de découvrir un grand nombre de cibles cellulaires modulées par E6 et E7 via p53 et pRb. Parmi ces gènes, un grand nombre de gènes mitotiques cibles de E2F ont été mis en évidence dont certains sont fortement modulés dans les biopsies de carcinome cervicaux, indiquant que certains de ces gènes pourraient être utilisés pour le diagnostic ou le pronostic de ces cancers.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (156 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 285 réf.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Diderot - Paris 7. Service commun de la documentation. Bibliothèque Universitaire des Grands Moulins.
  • PEB soumis à condition
  • Cote : TS (2006) 168
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.