Analyse fonctionnelle du facteur de transcription Vestigial-Scalloped dans la croissance du disque imaginal alaire chez Drosophila melanogaster

par Kevin Legent

Thèse de doctorat en Génétique

Sous la direction de Joël Silber.

Soutenue en 2006

à Paris 7 .

  • Titre traduit

    Functional analysis of the vestigial-scalloped transcription factor in the wing imaginal disc growth in drosophila melanogaster


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Drosophila melanogaster est un organisme de choix pour l'analyse génétique au cours du développement. La drosophile s'est aussi plus récemment révélée un puissant modèle d'étude de la régulation de la croissance tissulaire. Celle-ci est considérée résulter d'un dialogue coordonné entre : croissance cellulaire / prolifération / survie cellulaire. L'intégration de ces 3 processus rend compte de la taille d'un tissu (nombre et taille des cellules qui le composent). La compréhension des mécanismes qui organisent la multiplication cellulaire in vivo constitue ainsi un enjeu fondamental aussi bien en biologie du développement que pour l'élucidation des processus qui mènent à l'hyperplasie. Chez la drosophile, les différentes structures cuticulaires adultes (e. G. Les ailes) trouvent leur origine au niveau des disques imaginaux qui prolifèrent intensément au cours du développement. Ils constituent un outil pertinent et documenté pour l'analyse de la régulation de la prolifération cellulaire. Le facteur de transcription bipartite Vestigial-Scalloped (VG-SD) exerce la fonction de 'sélecteur' de la morphogenèse de l'aile. Ainsi, le mutant vgnull présente une absence totale de tissu alaire. Inversement l'expression ectopique de vg trans-détermine les cellules vers un destin alaire et organise la croissance d'une aile ectopique. Utilisant le disque imaginai alaire comme système d'étude, nous avons cherché à caractériser les mécanismes par lesquels le facteur d'identité alaire VG-SD contrôle de plus la croissance de ce tissu. Nos résultats démontrent que VG-SD est requis et 'suffisant' pour assurer la prolifération cellulaire in vivo. Cette activité est médiée, pour partie, par le contrôle transcriptionnel de dE2F1, un facteur central de la progression du cycle cellulaire, ainsi que par la régulation dE2F1-indépendante de l'enzyme de synthèse des nucléotides, dihydrofolate reductase (DHFR). Nous montrons de plus que vg et sa cible DHFR sont requis pour la survie de certaines cellules du disque, via le contrôle coordonné des facteurs pro et anti-apoptotiques, reaper (rpr) et dlAP1. VG-SD constitue donc un exemple de facteur dont l'activité est requise de façon coordonnée pour l'acquisition de l'identité mais aussi la croissance d'un même tissu. Nos résultats démontrent, de plus, que la stœchiométrie du dimère VG/SD est cruciale pour l'activité de ce facteur. Ainsi, l'expression différentielle des gènes vg, sd et l'activité de VG-SD sont régulés, en retour, par les effecteurs du cycle cellulaire comme dE2F1 et Dacapo (DAP/p21). Ces derniers exercent par là-même des boucles de rétrocontrôles sur la prolifération cellulaire. Ces résultats caractérisent une régulation homéostatique qui tend à assurer et maintenir une croissance harmonieuse des tissus.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (375 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 340 réf.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Diderot - Paris 7. Service commun de la documentation. Bibliothèque Universitaire des Grands Moulins.
  • PEB soumis à condition
  • Cote : TS (2006) 123
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.