Protéine PML endogène : analyse biochimique et étude en biologie celulaire

par Wilfried Condemine

Thèse de doctorat en Bases fondamentales de l'oncogénèse

Sous la direction de Hugues de Thé.

Soutenue en 2006

à Paris 7 .


  • Résumé

    Un nombre important de propriétés très diverses ont été proposées pour PML. Nous avons décidé de déterminer directement l 'abondance relative des différentes isoformes PML endogènes. Les formes majoritaires de PML co-migrent avec PML-I/-II, alors que PML-III/-IV/-V s'avèrent systématiquement minoritaires. La relevance physiologique des précédentes études qui reposaient exclusivement sur la surexpression de PML-IV est donc à reconsidérer. Si la relation décrite entre PML-III et le centrosome n'a pas pu être confirmée, les régions spécifiques C-terminales des isoformes conservées dans l'évolution, PML-I/-IV/-V, possèdent toutes une propriété d'adressage nucléolaire, suggérant une relation PML-nucléole. Une nouvelle structure nucléaire définie par PML, baptisée NANB (Nucleolus-Associated Nuclear Bodies), est présente dans des fibroblastes humains primaires. Dans ces structures, la protéine PML est simultanément reliée au nucléole, à la sénescence et à la dégradation protéique.

  • Titre traduit

    Endogenous PML protein : biochemical analysis and study by cellular biology


  • Résumé

    An important number of various properties were suggested for PML. We decided to determinate directly the relative abundance of the endogenous different PML isoforms. Major PML isoforms co-migrate with PML-I/-II, whereas PML-III/-IV/-V are systematically minor. So, the physiological aspect of the previous studies that were exclusively with PML-IV surexpression is to be reconsidered. If the relation described between PML-III and the centrosome could not be confirmed, the specific C-termini of evolutionarily conserved isoforms, PML-I/-IV/-V, share a property of nucleolar targeting, suggesting a PML-nucleolus relation. A new nuclear structure defined by PML, and called NANB (Nucleolus-Associated Nuclear Bodies), is present in human primary fibroblasts. In these structures, PML is simultaneouslv connected to the nucleolus, senescence and proteic degradation.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (142 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 172 Réf.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Diderot - Paris 7. Service commun de la documentation. Bibliothèque Universitaire des Grands Moulins.
  • PEB soumis à condition
  • Cote : TS (2006) 092
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.