Etude de la potentielle neurotoxicité des ondes radiofréquences de type GSM sur le système nerveux central chez le rat

par Elsa Brillaud

Thèse de doctorat en Neurotoxicologie

Sous la direction de René de Sèze.

Soutenue en 2006

à Paris 7 .


  • Résumé

    Le fort développement de la technologie de la téléphonie mobile ces dernières années a entraîné la suspicion de potentiels effets sur la santé, et particulièrement au niveau du cerveau du fait de la position d'utilisation des téléphones (près de la tête). Le but de ce travail a été d'étudier le potentiel effet neurotoxique des ondes radiofréquences de type GSM sur le système nerveux central chez le rat en utilisant un système d'exposition « tête seule ». Nous avons testé l'effet d'une exposition aiguë et d'une exposition sub-chronique sur la structure générale du système nerveux central, l'activité neuronale, l'évolution des cellules gliales et le comportement. Nos résultats montrent un effet des différentes expositions sur l'activité cérébrale et l'évolution de la glie dans des structures proches de la zone exposée et d'autres structures plus profondes. Les données montrent que ces effets sont dépendants de la durée d'exposition, du débit d'absorption spécifique, et ils semblent être transitoires. Il n'y a pas d'effet cumulatif après une exposition répétées, il y aurait même intervention de mécanismes d'adaptation. L'effet se propage dans le cerveau en utilisant probablement des voies biologiques telles que des voies de neurotransrnission. Malgré ces modifications fonctionnelles, aucuns effets structural et comportemental majeur ne sont observés. L'ensemble de ces résultats ne fournit pas d'argument en faveur d'un effet neurotoxique des radiofréquences de type GSM sur le système nerveux central chez le rat. L'extrapolation de ces données à l'Homme est discutée et ne montre a priori aucune conséquence sur la santé pour des niveau d'expositions inférieurs ou égaux à la limite.

  • Titre traduit

    Study of the potential neurotoxic effect of gsm radiofrequencies on the central nervous sytem ofrat


  • Résumé

    These last years, the mobile phone technology development involved the problem of potentials health effects, and particularly on the central nervous because of the phones position during use (close to the head). Aim of this work was to study the potential neurotoxic effect of the GSM radio frequencies microwaves on the central nervous system of rat using a loop antenna exposure set-up. Effect of an acute and a sub-chronic exposure was tested on the brain structure, the neuronal activity, the glial cells evolution and behaviours. We found an effect of various exposures types on the cerebral activity and the glial evolution in structures closed to the exposed zone and in deeper areas. Effects were dependent of the exposure duration, the specific absorption rate and effects seemed to be transitory. There is no cumulative effect after a repeated exposure, and some adaptive mechanisms could intervened. Propagation of the effect in the brain could pass by biological Systems as neurotransmission pathways. In spite of functional modifications, no structural and behavioural strong effect were observed. These results did not provide arguments to show a neurotoxic effect of GSM radio frequencies on the central nervous System of rat. The extrapolation of data ti human was discussed and did not show any consequence on health for levels of exposure inferiors or equal to the limit.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (278 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 142 réf.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque :
  • PEB soumis à condition
  • Cote : TS (2006) 079
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.