Etude du rôle du gène vestigial au cours de la myogenèse adulte chez Drosophila Melanogaster

par Frédéric Bernard

Thèse de doctorat en Génétique

Sous la direction de Alexis Lalouette.

Soutenue en 2006

à Paris 7 .


  • Résumé

    Drosophila melanogaster est un système modèle particulièrement adapté à la génétique du développement. La facilité d'entretien et de stockage des différentes lignées, une large collection de lignées mutantes à disposition et de nombreux outils génétiques sont les plus gros avantages de ce système d'étude. Chez la drosophile, le thorax contient l'ensemble des muscles nécessaires au vol de la mouche. Parmi ceux-ci on distingue de petits muscles tubulaires qui sont directement attachés à l'aile : les muscles directs du vol (DFM : Direct Flight Muscles) et de plus grands muscles attachés à l'exosquelette cuticulaire qui forme le thorax : les muscles indirects du vol (IFM : Indirect Flight Muscles). La contraction des IFM entraîne des déformations du thorax nécessaires à la synchronisation du battement des ailes. Au laboratoire, il a été isolé un allèle nul du gène (vgnull) qui est associé à des dégénérescences spécifiques des IFM. Le but de ma thèse était « L'étude du rôle du gène vestigial au cours de la myogenèse adulte chez Drosophila melanogaster ». Des expériences de génétique et d'immunohistochimie ont permis de mettre en évidence plusieurs dérégulations génétiques indiquant un rôle de VG dans l'identité du développement des muscles indirects du vol (Indirect Flight Muscles, IFM). Ce rôle se fait en partie en inhibant une identité du développement de type DFM. De plus, j'ai pu montrer que VG est impliquée dans la différenciation musculaire en réprimant la voie Notch, Durant la dernière partie de ma thèse, j'ai étudié la régulation du gène vg au cours du processus myogénique, et j'ai pu identifier une séquence génomique responsable de l'expression musculaire de vg.

  • Titre traduit

    Study of vestigial roles during adult myogenesis in Drosophila melanogaster


  • Résumé

    Drosophila melanogaster is an attractive experimental model System because of its short generation time and the easy handling of the flies. This model also benefit from a wide range of methods for carrying out molecular genetic analysis ; these include transgenesis, controlled gene-overexpression System based on the yeast GAL4-UAS System, and a tool (the Flp-FRT System) for performing site-specific recombination. Flight muscles in Drosophila are located in the thorax and are subdivided into two distinct classes : the Direct Flight Muscles (DFMs) attached to the wing hinge and directly responsible for wing movement, and the Indirect Flight Muscles (IFMs) attached to the cuticule and contributing to flight by deformation of the thorax. The IFMs represent the majority of the thoracic muscles. During my PhD, I was interested in IFM development in Drosophila melanogaster. I focus my work on the function of a mammalian-confserved transcription factor Vestigial - Scalloped (VG-SD) during this process. I have shown that VG is necessary for developmental identity of IFM and that an absence of VG leads to IFM specific degeneration through an apoptotic process. I have also obtained some results involving VG in muscle differentiation through Notch pathway inhibition. Finally, I have studied the régulation of vg gene during this process and I have isolated a genomic sequence responsible for the muscular expression of this gene.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (108 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 279 réf.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Diderot - Paris 7. Service commun de la documentation. Bibliothèque Universitaire des Grands Moulins.
  • PEB soumis à condition
  • Cote : TS (2006) 073
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.