Trisomie 21 et vieillissement, analyse des conséquences au niveau transcriptionnel et traductionnel de la surexpression des gènes SOD-1 et APP

par Marie Le Pecheur

Thèse de doctorat en Génomes et protéines

Sous la direction de Jacqueline London.

Soutenue en 2006

à Paris 7 .


  • Résumé

    La trisomie est la plus frequente des anomalies chromosomiques. Cette maladie est due dans 90% des cas a un chromosome 21 surnumeraire. Le tableau clinique est complexe et variable. Les personnes atteintes de trisomie 21 presentent des signes de vieillissement premature tels qu'un blanchiment des cheveux, une cataracte et une involution precoce du thymus. L'un des faits marquant est la presence de signes neuroanatomoathologiques de la maladie d'alzheimer. Une correlation entre trisomie 21 et maladie d'alzheimer a ete souvent evoquee sans que des donnees precises soient disponibles sur le plan de la pathologie. La presence du chromosome surnumeraire 21 est a l'origine de la surexpression des genes codant la sod-1 et l'app, mais de nombreuses inconnues demeurent sur les consequences de cette surexpression dans le developpement de la pathologie. Les patients atteints de trisomie 21 ont un stress oxydant accru dont l'origine pourrait etre due a la surexpression de la sod-1 et tout comme les patients atteints d'alzheimer, ils presentent un metabolisme anormal de la proteine app conduisant a une augmentation de peptides ab circulants et a la formation de plaques seniles. Afin de mieux comprendre les mecanismes mis en jeu dans le veillissement precoce des patients atteints de trisomie 21, nous avons oriente notre travail vers l'etude des activites du proteasome, l'oxydation des proteines et les mecanismes d'apoptose dans le systeme nerveux central et le thymus, deux organes particulierement touches par le vieillissement precoce chez les patients atteints de trisomie 21. Pour cela, nous avons utilise des modeles murins simple et double transgeniques pour les genes humains sod-1 (hsod-1) et app (happ). La modelisation de la trisomie 21 proposee dans ce travail devrait constituer un outil pour mieux comprendre les evenements precoces impliques dans le vieillissement normal et pathologique pour envisager des therapeutiques.

  • Titre traduit

    Down syndrome and aging : alaysis of consequences at transcriptional and traductional level of SOD-1 and APP genes overexpression


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Down syndrome is the most commun chromosomal abnormality. Approximately 90% of this disease is caused by the presence of an extra 21st chromosome. Its clinical picture is complex and various. Individuals with down syndrome present signs of early aging such as skin dryness, early cataract and premature thymic involution. Moreover, all individuals with down syndrome develop alzheimer-type neuroanatomopathology. A correlation between down syndrome 21 and the alzheimer disease has been often evoked without any precise data being available in this pathology field. The triplication of chromosome 21 is responsible for the over-expression of sod-1 and app genes, but the consequences of this over-expression are not clearly expressed in the development of the pathology. Down syndrome patients present an increase of oxidative stress which could be the result of sod-1 over-expression and thus develop an altered app metabolism leading to a beta amyloid deposition and senile plaques. In order to better understand the mechanisms concerned in patients suffering early aging due to the down syndrome, we focused our research on proteasome activities, the oxidation of proteins and the mechanisms of apoptosis in the central nervous system and the thymus, two organs particularly touched by early ageing among patients suffering down syndrome. For that, we used simple and double transgenic mice for human genes sod-1 (hsod-1) and app (happ). The purpose of this down syndrome's modelling is to allow us to create a tool that will lead to a better understanding of normal and pathological early aging events in order to consider and test new therapeutic approaches.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (379 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 595 réf.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Diderot - Paris 7. Service commun de la documentation. Bibliothèque Universitaire des Grands Moulins.
  • PEB soumis à condition
  • Cote : TS (2006) 059
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.