Contribution à la fabrication de structures cartilagineuses implantables à partir de cellules souches adultes ou foetales et d'un support en acide polyglycolique

par Didier Hannouche

Thèse de doctorat en Biologie et biotechnologies

Sous la direction de Laurent Sedel.

Soutenue en 2006

à Paris 7 .

  • Titre traduit

    Fabrication of implantable cartilaginous structures from adult or fetal mesenchymal stem cells seeded onto polyglycolic acid scaffolds


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    L'objectif ultime de notre travail etait de developper in vitro des structures cartilagineuses hyalines de taille clinique a partir de cellules competentes et d'un materiau support en acide polyglycolique (pga) cultives dans un bioreacteur rotatoire original (robs). Le robs permet des echanges gazeux au travers d'une fine membrane en silicone. La rotation du systeme ameliore la diffusion des fluides et des nutriments au sein du materiau, et engendre des contraintes hydrostatiques en compression favorables a la production d'une matrice cartilagineuse. Plusieurs parametres etaient evalues : la source cellulaire (chondrocytes, cellules souches mesenchymateuses (csm)), l'age des donneurs (cellules fŒtales, ou adultes), le site donneur (chondrocytes elastiques ou hyalins, csm medullaires ou du sang de cordon ombilical), le materiau support (pga seul, ou associe a un hydrogel). Au terme de ce travail, nous avons pu etablir les conditions de culture de structures cartilagineuses implantables a partir de plusieurs sources cellulaires. Les tissus comportaient un taux de glycosaminoglycanes (gags) identique a celui du cartilage natif, mais une quantite de collagene de type ii significativement inferieure a celle du cartilage hyalin et une quantite notable de collagene de type i. La presence de collagene de type i peut etre expliquee par le caractere tres heterogene de la population cellulaire de depart dont seules 30% peuvent se differencier en chondrocytes. Dans un second temps, les tissus fabriques in vitro a partir de cellules prelevees in utero ont permis de reparer des pertes de substance tracheale, et parietale chez le fŒtus de brebis.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (211 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 236 réf.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Diderot - Paris 7. Service commun de la documentation. Bibliothèque Universitaire des Grands Moulins.
  • PEB soumis à condition
  • Cote : TS (2006) 030
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.