Cartographie de la pollution particulaire en ville

par Anne-Lise Beaulant

Thèse de doctorat en Méthodes physiques en télédétection

Sous la direction de Lucien Wald.

Soutenue en 2006

à Paris 7 .


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Le Haut Comité de Santé Publique donne des recommandations sur les moyens d'améliorer la connaissance de la pollution atmosphérique dans le but d'évaluer l'exposition des citadins. Cette thèse s'inscrit dans ce contexte en s'orientant vers la cartographie des concentrations en particules en ville. Plusieurs outils existent qui permettent de dériver des informations sur la qualité de l'air. Ce sont des cartes obtenues par des modèles numériques ou des méthodes d'interpolation spatiale des mesures ponctuelles. Ces deux approches ont des limitations. L'objectif de cette thèse est de contribuer à l'établissement d'une stratégie de cartographie de la pollution atmosphérique sur l'ensemble d'une agglomération à l'échelle de la rue. La première méthode dite « des champs typiques » vise à améliorer la représentation de la pollution en appliquant des méthodes de fusion de données à des cartes de pollution déjà existantes. Une formalisation de la méthode est donnée et un essai sur un cas pratique est réalisé. La seconde méthode dite « de densifîcation du réseau de mesure » vise à créer des cartes de pollution en interpolant les concentrations mesurées par les stations. Des stations virtuelles s'ajoutent aux stations réelles du réseau de mesure pour le rendre plus dense et améliorer ainsi l'interpolation. Ces stations virtuelles sont déterminées à partir d'une classification sur des éléments décrivant l'environnement des stations. Pour Strasbourg, 635 stations virtuelles sont ajoutées aux cinq stations réelles existantes. La cartographie par interpolation est alors améliorée qualitativement et quantitativement (jusqu'à 70%). Pour valider les stations virtuelles, l'imagerie satellitaire est utilisée. Les longueurs d'ondes autour de 815 nm sont les plus sensibles aux particules. La bande spectrale TM1 du capteur TM de Landsat5 est appropriée pour la détection des particules et est utilisée pour valider les stations virtuelles. 70 % des stations virtuelles sont ainsi validées.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (145 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 121 réf.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Diderot - Paris 7. Service commun de la documentation. Bibliothèque Universitaire des Grands Moulins.
  • PEB soumis à condition
  • Cote : TS (2006) 028
  • Bibliothèque : Mines ParisTech. Bibliothèque.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : EMS T-CEP-079
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.