Cryptographie à clé publique : constructions et preuves de sécurité

par Benoit Chevallier-Mames

Thèse de doctorat en Informatique

Sous la direction de David Pointcheval.

Soutenue en 2006

à Paris 7 .


  • Résumé

    Le concept de cryptographie à clé publique, initiée par Whitfield Diffie et Martin Hellman, a donné naissance à une nouvelle ère de la cryptologie. Après la description de schémas sûrs de façon heuristique, la formalisation de modèles et de notions de sécurité a permis la naissance de la cryptographie à sécurité prouvée. Après un rappel des concepts mêmes de la cryptographie et des preuves par réduction, nous proposons de nouveaux schémas de signature et de chiffrement, tout en décrivant certains avantages sur les schémas existants. Ainsi, nous proposons deux nouveaux schémas de signature sûrs dans le modèle de l'oracle aléatoire, et exposons un nouveau schéma de signature sûr dans le modèle standard. Tous nos schémas possèdent une preuve fine et autorisent l'usages de coupons. Ensuite, nous décrivons un nouveau schéma de chiffrement, basé sur un nouveau problème algorithmique. Nous jetons également un nouveau regard sur la notion de padding universel, et montrons comment obtenir, pour un schéma de chiffrement basé sur l'identité, une preuve fine dans le modèle de l'oracle aléatoire. Dans une partie finale de cette thèse, nous abordons le thème de la sécurité des mises en oeuvre des algorithmes cryptographiques. Nous proposons ainsi des contre-mesures contre les attaques par canaux cachés, qu'elles soient simples (SPA) ou différentielles (DPA).

  • Titre traduit

    Public key cryptography : design and provable security


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    The public key cryptography concept, proposed by Whitfield Diffie et Martin Hellman, changed the cryptology world. After the description of first heuristically secure schemes, thé formalization of models and security notions has allowed the emergency of provable security. After some reminds about cryptography and security reduction, we propose new signature and encryption schemes, with some advantages over the existing Systems. Indeed, we propose two new signature schemes with a security proof in the random oracle model, and expose a new signature scheme which features a provable security in the standard model. All of these schemes feature both tight security and the possible use of coupons. Next, we describe a new encryption scheme, based on a new cryptographical problem. We also give another look to the universel paddings, and show how to obtain tight security for identity-based encryption schemes. In the last part of this thesis, we deal with the physical security of cryptographical software. We propose notably new efficient countermeasures against simple side-channel attacks (SPA) and differentiel side-channel attacks (DPA).

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (182 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 143 réf.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Diderot - Paris 7. Service commun de la documentation. Bibliothèque Universitaire des Grands Moulins.
  • PEB soumis à condition
  • Cote : TS (2006) 08
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.