De la langue à "lalangue" langue du maitre et dialectes

par Patricia Covo-Dahan

Thèse de doctorat en Psychopathologie fondamentale et psychanalyse

Sous la direction de Alain Vanier.

Soutenue en 2006

à Paris 7 .


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Cette recherche aborde différents aspects des rapports du sujet au langage et met en évidence le rôle essentiel de la langue entendue par le sujet dans les premiers moments de sa vie. Le point central est le concept lacanien de lalangue. A partir de références a la linguistique puis a la topologie, nous pouvons observer la manière dont Lacan a décrit les rapports du sujet au signifiant. Le concept de lalangue est aborde dans la façon dont il s'articule avec d'autres concepts apparus à la même période de son enseignement. Puis nous examinons a partir d'écrits littéraires ce qu'il en est du traitement de la langue dans la psychose. Enfin, une analyse des discours totalitaires montre que lalangue s'oppose a la langue du maitre. La méthodologie a consiste a mettre en évidence, par l'étude de cas cliniques de patients bilingues, que des mots de la langue maternelle, même si elle n'est plus parlée par le patient, permettent d'avoir accès au traumatisme initial. Ce qui indique que d'accéder à la lalangue est une façon d'opérer dans l'analyse. Dans le séminaire l'envers de la psychanalyse Lacan a décrit le discours du maitre comme l'envers du discours de l'analyste, de même à travers le discours des maitres, des colonisateurs, des dictateurs, la langue du pouvoir, la langue des maitres est l'envers de la lalangue. Notre hypothèse est que lalangue du sujet ne peut être anéantie, elle résiste a l'autorité du maitre. Vouloir imposer une langue comme légitime au détriment de la multitude des langues est d'une grande violence, une atteinte au sujet. Les maitres, en ont compris l'enjeu. Ce qui pour nous confirme qu'il existe un lien indestructible entre le sujet et sa langue.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (278 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 104 réf.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Diderot - Paris 7. Service commun de la documentation. Bibliothèque Universitaire des Grands Moulins.
  • PEB soumis à condition
  • Cote : TL (2006) 071

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 10003
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.