De la langue à "lalangue" langue du maitre et dialectes

par Patricia Covo-Dahan

Thèse de doctorat en Psychopathologie fondamentale et psychanalyse

Sous la direction de Alain Vanier.

Soutenue en 2006

à Paris 7 .


  • Résumé

    Cette recherche aborde différents aspects des rapports du sujet au langage et met en évidence le rôle essentiel de la langue entendue par le sujet dans les premiers moments de sa vie. Le point central est le concept lacanien de lalangue. A partir de références a la linguistique puis a la topologie, nous pouvons observer la manière dont Lacan a décrit les rapports du sujet au signifiant. Le concept de lalangue est aborde dans la façon dont il s'articule avec d'autres concepts apparus à la même période de son enseignement. Puis nous examinons a partir d'écrits littéraires ce qu'il en est du traitement de la langue dans la psychose. Enfin, une analyse des discours totalitaires montre que lalangue s'oppose a la langue du maitre. La méthodologie a consiste a mettre en évidence, par l'étude de cas cliniques de patients bilingues, que des mots de la langue maternelle, même si elle n'est plus parlée par le patient, permettent d'avoir accès au traumatisme initial. Ce qui indique que d'accéder à la lalangue est une façon d'opérer dans l'analyse. Dans le séminaire l'envers de la psychanalyse Lacan a décrit le discours du maitre comme l'envers du discours de l'analyste, de même à travers le discours des maitres, des colonisateurs, des dictateurs, la langue du pouvoir, la langue des maitres est l'envers de la lalangue. Notre hypothèse est que lalangue du sujet ne peut être anéantie, elle résiste a l'autorité du maitre. Vouloir imposer une langue comme légitime au détriment de la multitude des langues est d'une grande violence, une atteinte au sujet. Les maitres, en ont compris l'enjeu. Ce qui pour nous confirme qu'il existe un lien indestructible entre le sujet et sa langue.


  • Résumé

    This research addresses various aspects of the relation between subject and the language and shows the essential role played by the language heard by the subject at the beginning of his life. The main point is the lacanian concept of lalangue. Referring to linguistics, then to topology, we observe the way that lacan described the links between the subject and the signifier. The concept of lalangue i approached in its relation to other concepts that appeared at the same period of his teaching. Referring to the literature, we then examine what can be said of the way that language is treated in th subject of psychosis. Finally, an analysis of the totalitarian speeches shows that lalangue is the opposite of the language of the master. The methodology consists in using studies of clinical cases of bilingual patients to show that words of the mother tongue, even if the patient does not speakit anymore, allow access to the initial trauma. This confirms that reaching lalangue is a way to obtain results in analysis. In the seminar the other side of psychoanalysis lacan describes the discourse of the master as the reverse of the discourse of the analyst; through the discourse of the masters, colonizers or dictators, the language of the party in power, of the masters is the reverse of lalangue our hypothesis is that lalangue cannot be annihilated; it is resistant to the author1ty of the master. To impose a language as the only legitimate language to the detriment of the multitude of languages is an act of violence, an injury to the subject. The masters understand what is at stake. This confirms to us that there is an indestructible link between the subject and his language.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (278 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 104 réf.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Diderot - Paris 7. Service commun de la documentation. Bibliothèque Universitaire des Grands Moulins.
  • PEB soumis à condition
  • Cote : TL (2006) 071

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 10003
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.