L' objet de l'endormissement : contribution à l'étude de la féminité

par Mathilde Saïet

Thèse de doctorat en Psychanalyse et psychopathologie

Sous la direction de Jacques André.

Soutenue en 2006

à Paris 7 .


  • Résumé

    La recherche porte sur la possession d'un « doudou » à l'âge adulte. Elle s'articule autour des témoignages d'une quinzaine de sujets - dont un seul cas masculin - qui décrivent leur « relation » particulière à cette chose, présentant principalement l'aspect d'un simple bout de tissu, qui leur est nécessaire chaque soir pour s'endormir et qui leur procure une « sensation unique d'apaisement ». N s'agit d'observer le lien spécifique entre cet «objet» singulier et la féminité, massivement représentée dans l'enquête, en étudiant les caractéristiques du «doudou», matière ; informe, support d'une activité auto-erotique préférant la sensorialité à l'activité fantasmatique et accompagnant l'endormissement Les interrogations porteront en premier lieu sur la persistance d'un objet transitionnel normalement désinvesti, instaurant un « objet-chose » figé dans le développement, pouvant potentiellement illustrer une étape d'évolution de la vie psychique. Elles se poursuivront par l'étude de cette sensorialité enivrante et singulière, privilégiant les modalités tactiles et olfactives, chargées de l'agencement d'un sommeil opaque, « océanique », édifié selon un mode sensoriel hallucinatoire. La recherche s'attachera enfin à circonscrire ce qui unit si intimement la femme à ce morceau de tissu, objet d'endormissement qui semble mener chaque soir, ni vu ni connu, à des retrouvailles avec la mère archaïque, en rétablissant la continuité du lien homo-érotique premier. La réflexion s'organisera ainsi autour de différentes voies d'entrées théoriques (les phénomènes transitionnels, la sensorialité, le sommeil, l'hallucinatoire, l'addiction, la féminité) articulées chaque fois à ce « doudou-chose » aux multiples facettes, représentant paradoxalement une ébauche de l'objet et une lutte contre celui-ci, un « objet » voué à soigner une blessure autant que mandaté pour gagner une sensorialité erotique archaïque réactualisée, source d'une satisfaction intense et énigmatique.

  • Titre traduit

    The OBJET OF DROWSINESS CONTRIBUTION TO THE FEMINITY STUDY


  • Résumé

    Research relates to the possession of a "doudou" at the adulthood. It is articulated around testimonies of about fifteen subjects - of which only one male case - who describe their particular "relation" to this thing, presenting mainly the aspect of a simple fabric end, which is necessary for them each evening to fall asleep and which gets them a "single feeling of appeasing ". It is a question of observing the specific bond between this singular "object" and the femininity, massively represented in the investigation, by studying the characteristics of the "doudou. 0, formless matter, support of an auto-erotic activity prefering the sensoriality with the fantasmatic activity and accompanying the drowsiness. The interrogations will relate initially to the persistence of a normally disinvested transitional object, founding an "object-thing" fixed in the development, potentially being able to illustrate a step of evolution of the psychic life. They will continue with the study of this singular sensation, privileging the tactile and olfactive methods, in charge of the fitting of an opaque, "oceanic" sleep, built according to a hallucinatory sensory mode. Research will Qnally stick to circumscribe what so closely links the woman with this piece of fabric, object of drowsiness which seems to carry out each evening, neither seen nor known, with meeting again with the archaic mother, by restoring the continuity of the homo-erotic bond first The reflexion will thus organize around various ways of theoretical entries (the transitional phenomena, the sensoriality, the sleep, the hallucinatory one, the addiction, femininity) articulated each time at this "doudou-thing" with the multiple facets, paradoxically representing an outline of the object and a fight against this one, a "objecf dedicated to look after a wound as much as elected to gain a reactualized archaic erotic sensoriality, source of an intense and enigmatic satisfaction. Writing as a conductor consists in lighting and prolonging the world, a whole of reciprocal necessities, either psychic and économie and extenor.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (252 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 143 ref.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Paris Diderot - Paris 7. Service commun de la documentation. Bibliothèque Universitaire des Grands Moulins.
  • PEB soumis à condition
  • Cote : TL (2006) 065

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 9984
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.