La voix au risque de la perte : de l'aphonie à l'a-phonie : la voix à corps perdu

par Claire Gillie-Guilbert

Thèse de doctorat en Recherches en psychanalyse

Sous la direction de Markos Zafiropoulos.

Soutenue en 2006

à Paris 7 .


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    « 75% des enseignants sont atteints de dysphonie » : telle semble etre la fatalite medicale et sociale qui se profile a l'horizon professionnel et psychique de l'enseignant. Au-dela d'une defaillance du corps qui releverait du medical, d'une alteration du lien a l'autre qui releverait du social, d'une insuffisance de la voix en tant « qu'outil pedagogique », de quel « manque-a- etre » la voix perdue se fait-elle le chantre ?cette recherche fera l'hypothese que la voix, en son revers dysphonique, angoisse la kultur a travers ses productions et qu'elle genere une dysphorie sociale. L'enseignant qui se lance « a corps perdu » dans ce �� metier impossible », risquerait sa voix. « voix morcelee », elle se perdrait dans sa mission diphonique ; se faire la voix du savoir, et se faire la voix du lien social, autrement dit se faire la voix de l'autre. Faisant irruption telle une « tmese » dans l'ordre du langage, l'aphonie en devierait le sens. Enkystee dans le revers sonore et inconscient de la voix, elle pointerait cette sorte « d'hybris » vocal (a phonie)- qui se profile derriere la pulsion invocante - lance comme un defi a la regulation sociale. A la lumiere des avancees medicales, des reliquats culturels, des concepts psychanalytiques, et des rencontres avec les enseignants en difficulte vocale, cette recherche interroge le symptome de «l'aphonie » en son revers inconscient. Entre l'aphonie qui affecte le corps souffrant, et l'a-phonie qui cree « du manque » dans le lien social, quelle « a phonie » tente-t-elle de se faire entendre ? quel est ce « reste de voix », marque du sceau de l'objet petit a », qui sous-tend le « discours du maitre » enseigneur ?

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 3 vol. (1112 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 2000 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Diderot - Paris 7. Service commun de la documentation. Bibliothèque Universitaire des Grands Moulins.
  • PEB soumis à condition
  • Cote : TL (2006) 049
  • Bibliothèque : Université Paris Diderot - Paris 7. Service commun de la documentation. Bibliothèque Universitaire des Grands Moulins.
  • PEB soumis à condition
  • Cote : TL (2006) 049
  • Bibliothèque : Bibliothèque du Laboratoire d'acoustique musicale (Paris).
  • PEB soumis à condition
  • Cote : P23.1

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 9646
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.