Peter Greenaway : une écriture transversale

par Fabien Maheu

Thèse de doctorat en Cinéma

Sous la direction de Claude Viot-Murcia.

Soutenue en 2006

à Paris 7 .


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Etude de la démarche du réalisateur Peter Greenaway, fondée sur le corpus de l'ensemble de ses productions (films, peintures, opéras, expositions). Les deux grands principes de l'organisation des matériaux sont la mise en réseau et la création de formes ou de structures. Cette approche permet de mettre en lumière le travail de sémiose afférent au type d'écriture mis en place par le réalisateur, à savoir interartial au niveau des formes, et intermédial au niveau des substances ou matières d'expression. Le lecteur est amené à adopter une lecture à géométrie variable, prenant en compte la dimension verticale de l'image et les interactions des substances comprises comme des lignes de code concurrentes

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (456 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 350 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Diderot - Paris 7. Service commun de la documentation. Bibliothèque Universitaire des Grands Moulins.
  • PEB soumis à condition
  • Cote : TL (2006) 018

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 9657
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.