Etude expérimentale et modélisation des modes d'association du fer avec la matière organique naturelle

par Tiphaine Weber

Thèse de doctorat en Physique et chimie des matériaux

Sous la direction de Georges Calas.

Soutenue en 2006

à Paris 6 .

  • Titre traduit

    Experimental study and modelling of iron association to organic matter


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Le but de ce travail était de mieux comprendre et prédire les modes d’association du fer avec la Matière organique Naturelle. Des expériences d’adsorption du fer ont été conduites à l’aide d’un acide humique insolubilisé comme analogue de la MON. La combinaison de techniques spectroscopiques (IR,RPE et spectroscopie Mössbauer d’échantillons enrichis en 57Fe) appliquées à la phase solide et d’analyses chimiques de la solution ([Fe]totale par GF-AAS et spéciation redox par colorimétrie) ont permis de contraindre la modélisation de ces phénomènes. Nous avons montré que les interactions avec la MON modifient la solubilité de l’oxyhydroxyde de fer précipité et qu’elle peut imposer sont potentiel à la solution, fixant ainsi le rapport [Fe(II)]/[Fe(III)]. De plus, la comparaison de la spéciation prédite par le modèle ajusté et de résultats de spectroscopie a permis d’identifier la présence de nanophases d’oxyhydroxydes de fer, fortement associées à la matière organique.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. ([154] p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 111-119. 129 réf. bibliogr.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Section Biologie-Chimie-Physique Recherche.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : T Paris 6 2006 650
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.