Identification et exocytose d'organelles dans les astrocytes en culture : couplage de la microscopie à onde évanescente et de la décomposition spectrale

par Fabien Nadrigny

Thèse de doctorat en Neurosciences

Sous la direction de Serge Charpak.

Soutenue en 2006

à Paris 6 .


  • Résumé

    Nous avons adapté le unmixing pour étudier dans des cellules en culture la colocalisation, au niveau uni-vésiculaire, de colorants de spectres mal séparés en présence d'autofluorescence. Nous avons introduit l'intervalle de confiance de l'estimation des quantités de colorants. Appliquée au marquage des organelles astrocytaires avec la EGFP et l'acridine orange, cette méthode a montré que l'apparente colocalisation entre ces marqueurs reflète en fait la présence d'acridine orange plus intense que la EGFP et co-existant dans les mêmes organelles sous deux formes verte et rouge. A l'aide du unmixing et de la microscopie à onde évanescente, nous avons ensuite montré que les organelles autofluorescents dans les astrocytes sont en majorité des lysosomes capables de fusionner lors d'une stimulation qui engendre l'augmentation du calcium intra-cellulaire. Ces lysosomes sont peut-être les organelles majoritairement responsables de l'exocytose dans les astrocytes en culture.

  • Titre traduit

    Identification and exocytosis of organelles in culture astrocytes : coupling of evanescent wave microscopy and unmixing


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. ([210] p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 163-171. 97 réf. bibliogr.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Section Biologie-Chimie-Physique Recherche.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : T Paris 6 2006 643
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.