Arbres aléatoires, conditionnement et cartes planaires

par Mathilde Weill

Thèse de doctorat en Mathématiques

Sous la direction de Jean-François Le Gall.

Soutenue en 2006

à Paris 6 .


  • Résumé

    Ce travail de thèse est consacré à l'étude d'arbres aléatoires et de cartes planaires. Tout d'abord nous caractérisons les arbres de Lévy, qui sont les analogues continus des arbres de Galton-Watson, parmi les arbres généalogiques aléatoires par une propriété de régénération. Puis nous construisons l'arbre brownien conditionné à rester positif. L'arbre brownien est un arbre spatial aléatoire dont la généalogie est gouvernée par une excursion brownienne normalisée et dont les déplacements spatiaux sont browniens. Nous obtenons en particulier une représentation explicite de l'arbre brownien conditionné par une "transformation de Vervaat" de l'arbre brownien. Enfin nous établissons des résultats asymptotiques pour de grandes cartes planaires biparties enracinées aléatoires. Ces résultats se déduisent d'un théorème limite pour des arbres de Galton-Watson spatiaux à deux types conditionnés à rester positifs, au moyen d'une bijection due à Bouttier, di Francesco & Guitter.

  • Titre traduit

    Random trees, conditioning and planar maps


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (124 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 123-124

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Sorbonne Université. Bibliothèque de Sorbonne Université. Bibliothèque Mathématiques-Informatique Recherche.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : T Paris 6 2006 553
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.