Régulation de l'activation plaquettaire : effets des thiosulfinates et du procédé de zéodratation

par Perrine Badol

Thèse de doctorat en Biochimie et biologie cellulaire

Sous la direction de Francine Rendu.

Soutenue en 2006

à Paris 6 .


  • Résumé

    Nous décrivons tout d’abord les relations entre les différents mécanismes de l’activation plaquettaire et leurs modes de régulation. Selon les conditions de stimulation, l’activation de la calpaïne conduit à la liaison du fibrinogène et à l’agrégation, ou à l’activité procoagulante. Cela suggère que la calpaïne est au cœur de l’activation plaquettaire. Les thiosulfinates, des composés soufrés, inhibent les plaquettes en agissant directement avec les thiols de protéines impliquées dans les voies de signalisation : la calpaïne et l’intégrine IIbβ3. Ce sont de nouveaux agents antiplaquettaires potentiels. La deuxième partie concerne l’application d’un procédé de déshydratation, la zéodratation, aux plaquettes. Celles-ci, diluées dans un tampon, congelées puis zéodratées pendant 48h, agrègent et sécrètent leurs granules. La zéodratation, permettrait de conserver pendant de longues périodes, des plaquettes fonctionnelles et possédant une bonne qualité transfusionnelle après réhydratation.

  • Titre traduit

    Regulation of platelet activation : thisulfinate and zeodratation effects


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (197 p.)
  • Notes : Thèse confidentielle jusqu'en 2010
  • Annexes : Bibliogr.p.174-197

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Section Biologie-Chimie-Physique Recherche.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : T Paris 6 2006 510
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.