Modélisation biogéochimique du pacifique équatorial

par Thomas Gorgues

Thèse de doctorat en Océanographie physique et biogéochimique

Sous la direction de Yves Dandonneau.

Soutenue en 2006

à Paris 6 .

  • Titre traduit

    Biogeochemical modelisation of the equatorial pacific


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Le Pacifique équatorial est la source océanique la plus importante de CO2 atmosphérique et l’écosystème de cette région module cette source. De ce fait, décrire l’impact de la variabilité du Pacifique équatorial sur la biogéochimie revêt une importance particulière. Le modèle de dynamique océanique et le modèle de biogéochimie marine utilisés dans cette thèse ont montré une sensibilité significative à la prise en compte des détroits indonésiens qui agissent sur la profondeur de la thermocline/nutricline. En tenant compte de ces détroits, nos simulations ont mis en évidence une structuration de l’écosystème par les tourbillons équatoriaux liés aux ondes tropicales d’instabilités. De plus, ces tourbillons affaiblissent en moyenne la concentration de fer à l’équateur, diminuant ainsi la production nouvelle. Les efflorescences simulées de l’année 1998 confirment ce résultat malgré une composition phytoplanctonique inhabituelle confortée par des résultats dérivés d’observations.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (155 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr.p.148-155

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Section Biologie-Chimie-Physique Recherche.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : T Paris 6 2006 468
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.