Rôle des récepteurs nicotiniques neuronaux de l'acétylcholine dans la dépendance à la nicotine

par Morgane Besson

Thèse de doctorat en Neurosciences

Sous la direction de Jean-Pierre Changeux.

Soutenue en 2006

à Paris 6 .


  • Résumé

    La nicotine agit via les récepteurs nicotiniques de l’acétylcholine (nAchRs). L’invalidation des nAChRs contenant la sous-unité β2 (nAChRs*β2) bloque l’autoadministration de nicotine, restaurée par la réexpression de β2 au sein de l’aire tegmentale ventrale (ATV) chez les souris nulles pour cette sous-unité (β2-/-). A l’inverse, les souris nulles pour la sous-unité α7 s’autoadministrent la nicotine et répondent à celle-ci par une augmentation de la libération de dopamine dans le noyau accumbens. Cependant, le sevrage induit par la cessation de l’administration chronique de nicotine est normal chez les souris β2-/-. A long terme, l’exposition à la nicotine ne modifie pas l’activité dopaminergique dans l’ATV ou l’activité exploratoire, grâce à un processus qui implique les nAChRs*α7. En outre, chez les souris β2-/-, la nicotine entraîne, via les nAChRs*α7, une restauration de ces fonctions. Cette étude offre une meilleure compréhension des processus de la dépendance à la nicotine.

  • Titre traduit

    Role of neuronal cholinergic nicotinic receptors in nicotine addiction


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (273 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 134-172

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Section Biologie-Chimie-Physique Recherche.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : T Paris 6 2006 445
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.