Rôle des cascades des MAP kinases dans la réponse aux lésions du nerf sciatique de rat

par Hassan Zrouri

Thèse de doctorat en Neurosciences

Sous la direction de Michel Pierre.

Soutenue en 2006

à Paris 6 .


  • Résumé

    Nous avons montré que l’activation des voies de signalisation p38 MAP kinase et Erk prend place très vite dans le nerf sciatique de rat après la lésion du nerf. Cette activation est détectable dès 3 minutes et est maximale à 15 minutes. Elle prend place dans le fragment distal comme dans le fragment proximal. Erk activé n’est pas présent dans les axones mais il est visible dans les cellules non neuronales et notamment les cellules de Schwann. Nous avons montré d’une part que la lésion induit en quelques heures l’expression de plusieurs facteurs (NGF, LIF, IL-6, D2, D3) dans le nerf maintenu en survie (modèle ex vivo) comme il a été observé in vivo, et d’autre part que la lésion du nerf active les voies p38 MAP kinase et Erk dés 15 minutes. Nous avons ensuite montré, que l’expression des gènes D3 et LIF est réduite par l’inhibition de la voie p38 impliquant ainsi cette voie dans la régulation de ces gènes. L’inhibition de la voie Erk réduit l’expression des gènes D3, LIF et NGF.

  • Titre traduit

    Role of MAP kinases in the response of the rat sciatic nerve lesions


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. ([134] f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 77-98

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Section Biologie-Chimie-Physique Recherche.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : T Paris 6 2006 435
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.