Implication des vaisseaux dans le clivage des masses musculaires au niveau de l'aile chez l'embryon d'oiseau

par Samuel Tozer

Thèse de doctorat en Biologie moléculaire et cellulaire du développement

Sous la direction de Delphine Duprez.

Soutenue en 2006

à Paris 6 .


  • Résumé

    Le phénomène de clivage musculaire qui conduit à l’individualisation des différents muscles du membre chez les tétrapodes est pour le moment très mal compris. Nous avons observé que les cellules endothéliales traversaient les masses musculaires au niveau des futures zones de clivage. Nous avons alors surexprimé le VEGF au moyen du retrovirus RCAS. L’hypervascularisation obtenue provoque une alteration et une désorganisation des masses musculaires, ainsi qu’une augmentation de l’expression du Collagène de type I, marqueur du tissu conjonctif. Ces effets peuvent être mimés par la greffe d’une bille imprégnée de PDGF-B, molécule sécrétée par les vaisseaux. Ainsi les cellules endothéliales, au moment où elles traversent les masses musculaires (guidés par des signaux du mésenchyme), sont capables de promouvoir la formation du tissu conjonctif (par l’intermédiaire du PDGF-BB), favorisant ainsi la mise en place d’une frontière entre les masses musculaires.

  • Titre traduit

    Involvement of the vessels in the muscle splitting process at the wing level in the bird embryo


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. ([170] f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 81-92

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Section Biologie-Chimie-Physique Recherche.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : T Paris 6 2006 423
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.