Search for top pair production in the dilepton decay channel with tau lepton at the CDF experiment

par Stéphane Tourneur

Thèse de doctorat en Champs, particules, matière

Sous la direction de Aurore Savoy-Navarro.

Soutenue en 2006

à Paris 6 .


  • Résumé

    La recherche des désintégrations du quark top impliquant un lepton tau au détecteur CDF, dans les collisions p/pbar \à 1. 96 TeV du Tevatron, a deux finalités principales : observer l'un des derniers canaux t/tbar et rechercher d'éventuels excès par au modèle standard. Le signal est ténu et difficile à extraire dans un bruit de fond dominé par des événements Z->TauTau+ 2 jets, et W+3 jets où un jet est identifié par erreur comme un tau hadronique. L'une des avancées de ce travail est le développement d'une méthode d'estimation rigoureuse du fond dominant de W+jets dans un environnement à haute énergie transverse manquante, un électron ou muon, un tau hadronique. L'analyse se fait sur deux échantillons de données successifs, de 350/pb et 1/fb de luminosité intégrée. Après contrôle de la cohérence de la méthode, une évidence de 92\% est trouvée pour le signal. L'excès relatif de signal top en tau comparé au modèle standard est mesuré tel que R<1. 5 à 95% de degré de confiance.

  • Titre traduit

    Recherche de la production de paires de quarks top dans le canal de désintégration dileptonique avec lepton tau dans l'expérience CDF


  • Résumé

    The search for top quark decays with tau leptons in p/pbar collisions at sqrt(s)=1. 96 TeV using the CDF detector has two main goals: To observe one of the last top decay channels yet to be observed and to search for possible excesses over the standard model expectations. The signal is tiny and difficult to extract from a high background dominated by Z->TauTau+2 jets events, and W+3 jets in which a jet is misidentified as a hadronic tau. One of the main original of this work is the development of a rigorous estimation method of the tricky W+jets background in an environment characterized by a high missing transverse energy, one electron or muon, and one hadronic tau. The analysis makes use of two successive data samples with 350/pb and 1/fb of integrated luminosity. After a thorough control of the method, a 92\% signal evidence is established with 1/fb of data. The relative excess of the top in tau signal is also constrained down to R<1. 5 at 95% confidence level.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (140 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr.p.133-135

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Section Biologie-Chimie-Physique Recherche.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : T Paris 6 2006 422
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.