Etude des radiations adaptatives au sein des Antilopinae (Mammalia, Bovidae)

par Anne Ropiquet

Thèse de doctorat en Sciences de la vie

Sous la direction de Christiane Denys et de Alexandre Hassanin.

Soutenue en 2006

à Paris 6 .


  • Résumé

    Avec près de 120 espèces, les Antilopinae (Mammalia, Bovidae) posent encore de nombreux problèmes de systématique en raison des difficultés d’échantillonnage et du manque de données moléculaires disponibles. Lors de ce travail, sept gènes ont été séquencés sur tous les genres de Bovidae. Une nouvelle méthode de "superarbre" est proposée pour limiter les biais expérimentaux et méthodologiques lors de la reconstruction phylogénétique. Les résultats ont permis de présenter une classification, où sont notamment décrits deux nouveaux genres, Arabitragus et Nilgiritragus. Au sein des Caprini, l’origine de Capra apparaît liée à une hybridation inter-spécifique. Seules deux radiations sur cinq sont identifiées comme adaptatives : la radiation en tribus au Miocène moyen, et celle des genres de Caprini au Miocène supérieur. La période de 9-8 Ma apparaît cruciale pour l’évolution des Bovidae, avec de nombreux échanges entre l’Afrique et l’Eurasie et la diversification de la plupart des tribus.

  • Titre traduit

    Study of adaptative radiations within Antilopinae (Mammalia, Bovidae)


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. ([VI]-247 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 129-151

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Section Biologie-Chimie-Physique Recherche.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : T Paris 6 2006 407
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.