Dynamique et topographie des réseaux neuronaux corticaux impliqués dans la perception du temps

par Karim N'Diaye

Thèse de doctorat en Sciences cognitives

Sous la direction de Viviane Pouthas et de Line Garnero.

Soutenue en 2006

à Paris 6 .


  • Résumé

    L'objectif de ce travail a été d'explorer les bases neurales de la perception du temps chez l'humain en analysant les corrélats électromagnétiques du jugement temporel par reconstruction des générateurs corticaux du signal de scalp électroencéphalographique et magnétoencéphalographique. Dans deux articles expérimentaux, nous montrons qu’indépendamment de la modalité sensorielle, un réseau étendu d'aires corticales est impliqué dans la discrimination de durées circaseconde et que le décours temporel de l'activité au sein de ce réseau s'accorde mal avec le mécanisme de pacemaker-accumulateur du modèle de temps scalaire. Nous proposons donc dans un article théorique, co-écrit avec Warren Meck, de montrer en quoi le modèle Striatal Beat Frequency offre un cadre biologiquement plus réaliste permettant de rapprocher les mécanismes à l'oeuvre dans la mémoire de travail et dans le traitement temporel.

  • Titre traduit

    Dynamics and topography of cortical neural networks involved in time perception


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (XVI-258 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 217-258

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Section Biologie-Chimie-Physique Recherche.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : T Paris 6 2006 393
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.