Interaction entre la voie de l'épidermal growth factor et la voie de l'angiotensine : rôle dans la progression des lésions rénales

par Alexandre Lautrette

Thèse de doctorat en Physiologie et physiopathologie

Sous la direction de Fabiola Terzi.

Soutenue en 2006

à Paris 6 .


  • Résumé

    Deux facteurs de croissance jouent un rôle prépondérant dans le processus lésionnel rénal : l’EGF et l’angiotensine II (AngII). Le but de mon travail de thèse a été d’évaluer si la transactivation du récepteur de l’EGF (R-EGF) était responsable de l’effet délétère de l’AngII lors du développement des lésions rénales, et, si c’était le cas, d’identifier les mécanismes moléculaires à l’origine de ce phénomène. Nous avons montré par des modèles expérimentaux de néphropathie chronique, des lignées de souris génétiquement modifiées et des inhibiteurs pharmacologiques, que les lésions rénales induites par l’AngII passent par l’activation du R-EGF, via la surexpression d’un de ces ligands, le TGF-, elle-même provoquée par l’activation de sa métalloprotéase de clivage, TACE. Puis nous avons débuté l’étude du rôle du TGF- et de sa modulation par la voie de l’AngII dans la pathologie rénale humaine et plus particulièrement dans la polykystose. Nous avons observé une surexpression de TGF- et de TACE dans l’épithélium kystique. L’excrétion urinaire de TGF- est associée à la sévérité de l’insuffisance rénale dans la polykystose et dans différentes néphropathies. Cette excrétion semble dépendre de la prise d’inhibiteur de la voie de l’AngII et être corrélée à une détérioration plus rapide de la fonction rénale. Ceci suggère que le TGF- est impliqué dans le processus lésionnel de diverses néphropathies chroniques humaines et que sa production pourrait être régulée par l’AngII. Ce travail ouvre de nouvelles perspectives dans la recherche de molécules susceptibles de modifier l’évolution des maladies rénales et de traitements capables de ralentir la progression des lésions rénales.

  • Titre traduit

    Interaction between epidermal growth factor pathway and angiotensin pathway : role in renal deterioration


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (150 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 108-150

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Section Biologie-Chimie-Physique Recherche.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : T Paris 6 2006 376
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.