Recherche de gènes de prédiposition au diabète de type 1

par Sabine Duchatelet

Thèse de doctorat en Génétique humaine

Sous la direction de Cécile Julier.

Soutenue en 2006

à Paris 6 .


  • Résumé

    Le diabète de type 1 (DT1) est une maladie multifactorielle d’origine autoimmune. Nous avons utilisé 3 approches afin d’identifier des gènes de prédisposition au DT1 : l’étude du locus IDDM4 identifié par analyses de liaison, la recherche de gènes impliqués dans des syndromes monogéniques associant un diabète, et l’approche de type gène candidat. L’étude du locus IDDM4 a permis d’identifier des variants associés au DT1 et de borner la région. Nos études génétiques, complétées par des études fonctionnelles, permettront de déterminer le gène impliqué. En parallèle, nous avons identifié les gènes PTHR1 et GLIS3 responsables respectivement des syndromes d’Eiken et NDH. Nous avons testé le gène PTHR1 comme gène candidat, ainsi qu’un variant du gène FCRL3, rapporté comme associé à d’autres maladies autoimmunes. Nos résultats ne montrent pas d’association significative. L’identification de gènes de prédisposition permettra une meilleure compréhension des mécanismes pathologiques impliqués.

  • Titre traduit

    Search for type 1 diabetes susceptibility genes


  • Résumé

    Type 1 diabetes (T1D) is an autoimmune multifactorial disease. We used 3 strategies to find T1D susceptibility genes : the study of IDDM4 locus previously mapped on chromosome 11q13 by linkage, the search for genes responsible for monogenic syndromes with diabetes, and candidate gene approach. The study of IDDM4 locus led to identify variants associated with T1D, and to precisely bound the critical region. Our genetic studies, supplemented by functional studies, will allow us to detect the susceptibility gene at IDDM4 locus. Besides, we identified PTHR1 and GLIS3 genes responsible respectively for Eiken and NDH syndromes. We tested PTHR1 as a candidate gene, and a functional polymorphism in FCRL3 gene, reported as associated with several other autoimmune diseases, in the susceptibility to T1D. We did not detect significant association. Identification of T1D susceptibility genes will provide a better understanding of pathological processes involved in the development of the disease.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (269 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 235-269

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Section Biologie-Chimie-Physique Recherche.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : T Paris 6 2006 254
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.