Analyse structurale de protéines de l'enveloppe nucléaire impliquées dans des pathologies génétiques

par Sandrine Caputo

Thèse de doctorat en Biologie structurale

Sous la direction de Bernard Gilquin.

Soutenue en 2006

à Paris 6 .


  • Résumé

    Les protéines de l’enveloppe nucléaire comme MAN1 et la lamine A sont mutées dans des maladies héréditaires. Notre objectif est de déterminer la structure 3D de ces protéines en complexe avec leurs partenaires afin de proposer des mécanismes moléculaires pour les pathologies correspondantes. La protéine MAN1 se lie aux régulateurs de la transcription Smads et par là est impliquée dans la régulation de la prolifération cellulaire. J’ai montré par RMN que le fragment C-terminal de MAN1 est composé d’un domaine globulaire adoptant un repliement de type Winged Helix et d’une région en échange conformationnel. Ce fragment interagit avec l’ADN et les Smads, et jouerait ainsi un rôle de cofacteur des Smads. J’ai aussi travaillé à l’élucidation des conséquences structurales d’une nouvelle mutation pathogène R439C de la lamine A/C. L’introduction d’une cystéine supplémentaire provoque la formation d’oligomères perturbant les capacités de liaison du domaine muté in vitro.

  • Titre traduit

    Structural analysis of nuclear envelope proteins involved in genetic pathologies


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (166 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 151-166

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Section Biologie-Chimie-Physique Recherche.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : T Paris 6 2006
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.