Nouveau concept de séparation à base de nanoparticules magnétiques

par Audrey-Flore Ngomsik

Thèse de doctorat en Chimie - Physique et chimie analytique

Sous la direction de Gérard Cote.

Soutenue en 2006

à Paris 6 .

  • Titre traduit

    New separation concept based on magnetic nanoparticles


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Le présent travail a porté sur la préparation d’un matériau magnétique avancé en vue du développement de nouveaux procédés de séparation utilisables en dépollution. Plus précisément, des capsules d’alginate rendues magnétiques par inclusion de nanoparticules de maghémite (-Fe2O3) et fonctionnalisées avec des ions citrate, et du Cyanex 272 (acide bis (2,4,4,-triméthylpentyl) phosphinique) ont été synthétisées. Le Cyanex 272 est un réactif connu en extraction liquide / liquide pour extraire sélectivement les ions Co2+ vis-à-vis des ions Ni2+. Après fixation des cations métalliques à éliminer, ces capsules peuvent être aisément séparées des phases aqueuses à traiter par application d’un champ magnétique. Les capsules ainsi préparées ont montré une capacité maximale d’adsorption des ions Ni2+ et Co2+ choisis comme ions modèles de 0,4 mmol g-1, un temps d’équilibre de 20h, une sélectivité et une aptitude prometteuse à la régénération.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (170 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Notes bibliogr. en fin de chapitres

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Section Biologie-Chimie-Physique Recherche.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : T Paris 6 2006 208
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.